Inondations en Australie: De nouvelles pluies sur le nord-est inondé
Actualisé

Inondations en AustralieDe nouvelles pluies sur le nord-est inondé

De nouvelles pluies s'abattaient jeudi sur le nord-est de l'Australie, confronté à des inondations sans précédent attribuées au phénomène climatique La Niña.

Face au danger des serpents, la ville de Rockhampton a décidé de ne plus ravitailler les gens qui refusent de quitter leur maison.

Les pluies d'orage ont provoqué par endroit une brusque montée des eaux et encore aggravé la situation dans les zones déjà inondées, ont indiqué les services météorologiques.

Le niveau d'eau a commencé à lentement baisser uniquement à Rockhampton, ville côtière de 75'000 habitants située dans l'Etat du Queensland, à 500 km au nord de Brisbane.

Dans cette ville quasiment coupée du monde, la municipalité refuse désormais d'aider «des habitants totalement irresponsables», qui exposent les secouristes aux attaques de serpents en refusant de quitter leur maison. «On ne peut pas mettre nos agents en danger, en amenant des vivres (dans ces maisons)», a déclaré le maire Brad Carter.

L'édile a expliqué que, dans l'agglomération, certaines familles avec des enfants refusaient de quitter leur maison inondée, et que les secouristes prenaient des risques en leur livrant de la nourriture en bateau et en traversant les eaux infestées de serpents. Avec les crues, les reptiles ont quitté leurs habitats traditionnels et cherchent des endroits secs.

«Maintenant, il faut qu'ils comprennent qu'en raison de leur choix, on ne leur fournira plus de denrées alimentaires ou d'autres services», a averti le maire.

Année la plus humide

Le niveau de la rivière Fitzroy, qui arrose Rockhampton, a atteint son pic à 9,2 mètres, soit moins haut que redouté, et devrait selon les prévisionnistes ne plus s'élever, mais une décrue notable n'est pas annoncée avant au moins une semaine.

Les inondations qui ont fait dix morts depuis novembre ont été attribuées jeudi par les services météorologiques australiens au phénomène climatique La Niña, qui a donné lieu dans le Queensland à l'année la plus humide depuis la création des relevés météo.

A l'opposé d'El Niño, La Niña se caractérise par une hausse des températures de surface de la mer des secteurs central et oriental du Pacifique. (ats/afp)

Ton opinion