Réglementer les tournois de poker: De nouvelles règles pour jouer au poker
Actualisé

Réglementer les tournois de pokerDe nouvelles règles pour jouer au poker

En pionnier, le canton de Vaud règlemente les tournois de Texas hold'em et ses variantes.

Le Conseil d'Etat vaudois reprend la main après plusieurs mois de flou entourant l'encadrement des tournois de poker. Le 6 décembre dernier, la Commission fédérale des maisons de jeu (CFMJ) donnait son feu vert à leur tenue hors des casinos. «Depuis cette décision, les communes se débrouillent comme elles peuvent pour répondre aux demandes d'organisation de tournois.»

Le conseiller d'Etat Jean-Claude Mermoud illustre ainsi le vide juridique qui règne dans le domaine. Le gouvernement a donc tenté, jeudi, de combler ce vide en présentant son règlement. La nouvelle donne rentrera en vigueur le 1er octobre.

L'âge minimum est fixé à 18 ans. Les organisateurs doivent obtenir une autorisation cantonale, fournir la liste des participants et les comptes détaillés du tournoi. Les joutes de poker doivent encore remplir un certain nombre de critères pour être caractérisées comme des «jeux d'adresse» et non des «jeux de hasard». Les cercles de poker sont, eux, considérés comme des salons de jeux, ce qui nécessite une licence.

Stéphane Bezençon, de l'association Poker Prestige, a coorganisé le premier tournoi officiel à Lausanne le week-end dernier. Il accueille la nouvelle avec enthousiasme. «Cela mettra un peu d'ordre, se réjouit-il, car il y a une telle profusion de tournois clandestins bidons.»

La situation reste néanmoins incertaine. Plusieurs casinos ont fait recours au Tribunal administratif fédéral contre la décision de la CFMJ.

Renaud Bournoud

Ton opinion