USA: De plus en plus d'Américains ont du mal à remplir leurs assiettes
Actualisé

USADe plus en plus d'Américains ont du mal à remplir leurs assiettes

Près de 15% des foyers américains, soit 17 millions d'entre eux et trois millions de plus que l'année précédente, ont eu du mal à remplir leurs assiettes à un moment donné en 2008, faute d'argent.

C'est un record depuis 1995, quand le ministère de l'Agriculture a commencé à mesurer «l'insécurité alimentaire», c'est-à-dire l'incapacité des foyers à assurer toute l'année à tous leurs membres une alimentation suffisante pour mener une vie saine.

Cela coïncide avec le début de la récession la plus grave qu'aient connue les Etats-Unis depuis les années 30 et la suppression de millions d'emplois.

Le président Barack Obama a jugé le rapport «inquiétant», même si la tendance était prévisible, étant donné l'augmentation considérable des demandes d'aide alimentaire fédérale.

«Ce qui est particulièrement inquiétant, c'est que, dans plus de 500.000 familles, un enfant a connu la faim à de multiples reprises au cours de l'année. La croissance de nos enfants, leurs facultés à apprendre et à développer tout leur potentiel, et à travers elles la compétitivité de notre pays, dépendent de repas réguliers et sains», a-t-il dit dans un communiqué.

Selon le rapport du ministère pour 2008, 14,6% des foyers américains ont eu à un moment donné du mal à mettre sur la table suffisamment à manger pour tout le monde, faute de ressources.

C'est une augmentation considérable par rapport à 2007, année où 13 millions de familles (11,1% d'entre elles) se trouvaient dans cette situation.

Sur ces 14,6%, environ un tiers (soit 6,7 millions de foyers, ou 5,7% de tous les foyers américains) se sont trouvés en état de très grande insécurité alimentaire, ce qui signifie qu'ils ont dû réduire les portions de certains membres du foyer et modifier leurs pratiques alimentaires.

Cette part de la population ne représentait que 4,1% des foyers en 2007.

Les enfants sont habituellement mieux protégés de la précarité alimentaire, note le rapport. Mais ils y ont été exposés avec les adultes dans 506.000 foyers en 2008 (soit 1,3% du total des familles avec enfants aux Etats-Unis, contre 0,8% en 2007).

Le taux d'«insécurité alimentaire» est notablement plus élevé dans les foyers proches ou en-dessous du seuil de pauvreté aux Etats-Unis, dans les foyers monoparentaux avec enfants, et dans les familles noires et hispaniques.

M. Obama a affirmé sa détermination à renverser la tendance. Cela passe d'abord par la création d'emplois, grande priorité de son action économique, a-t-il dit.

Mais il a aussi revendiqué l'extension par son gouvernement de l'aide alimentaire fédérale. Il a aussi dit sa volonté de voir adopter une loi pour assurer une alimentation saine aux enfants.

(afp)

Ton opinion