Coupe du Monde: De Rossi furieux quand on l'envoie s'échauffer
Actualisé

Coupe du MondeDe Rossi furieux quand on l'envoie s'échauffer

Lorsque son coach lui a demandé de s'échauffer, Daniele De Rossi, fidèle à son caractère, a eu une réaction excessive mais pas injustifiée.

par
rch

Même s'il aurait aimé contribuer aux tentatives désespérées d'obtenir un but dans ce qui aurait été sa dernière apparition sous le maillot italien, Daniele De Rossi ne voulait pas entrer contre la Suède, lundi soir. Alors que les minutes défilaient pendant le 0-0 de Milan entre l'Italie et la Suède, éliminant la Squadra Azzurra, l'un des membres du staff du manager italien Gian Piero Ventura a approché De Rossi et lui a demandé de commencer à s'échauffer.

De Rossi, étant un milieu de terrain défensif, savait qu'il n'était pas l'homme de la situation car il n'y avait pas besoin d'un apport défensif dans ce match, mais bien d'un finisseur pour mettre ce but qui ne venait pas.

Le milieu de Rome, furieux, a alors protesté contre Ventura et lui a ordonné de donner une puissance de feu supplémentaire en faisant entrer plutôt l'attaquant de Naples Lorenzo Insigne, qui aurait pesé davantage devant le but, mais Ventura a ignoré la demande.

«Pourquoi diable devrais-je entrer? Nous n'avons pas besoin d'un match nul. Nous devons gagner!» aurait dit De Rossi à Ventura, avant de montrer Insigne. Il a ensuite présenté ses excuses d'avoir sapé l'autorité de Ventura mais, en réalité, la passion qu'il a montrée sur le banc dans son dernier acte en tant qu'international italien montre l'amour du maillot que porte De Rossi pour son équipe, aux dépens de sa propre personne.

Ton opinion