Présentation Rapperswil-Jona: De vendeur de pizzas à coach en LNA
Actualisé

Présentation Rapperswil-JonaDe vendeur de pizzas à coach en LNA

Harry Rogenmoser menait une vie tranquille à la tête d'une l'entreprise de pizzas. Soudain il se retrouve à coacher "Rappi".

par
MAL / JPW

Après le refus de l'entraîneur américain Bill Gilligan, le nouveau directeur sportif de 43, Rogenmoser, a décidé de laisser tomber le lucratif siège de CEO de son groupe et de prendre lui-même place à la bande. Du coup, de nombreux observateurs l'ont traité de fou. «Personne ne l'a formulé ainsi, sauf ma femme. Elle a été vraiment très surprise­ au début, mais, depuis, elle est devenue un soutien indispensable», a-t-il reconnu. S'il s'impose, il sera suivi, anciens sceptiques compris, et aura lancé une tendance. Les directeurs d'entreprises privées dotés d'un savoir-faire dans le monde du hockey deviendront de facto des entraîneurs potentiels.

Ton opinion