Actualisé 17.08.2007 à 11:27

Dean frappe une Martinique calfeutrée

Accompagné de pluies diluviennes, l'ouragan a commencé à se manifester en Martinique. Météo France craint des rafales de près de 200 kmh.

«Dean touche actuellement la Martinique. Les conditions les plus dégradées ont commencé à aborder notre île et vont perdurer pour les deux à trois prochaines heures», a précisé un bulletin d'alerte de la cellule locale de Météo France réalisé à 05h00 locales (11h00 suisses).

Les premières lueurs du jour ont fait apparaître des arbres, des poteaux ou des panneaux publicitaires arrachés. De nombreux témoignages ont insisté en outre sur le caractère impressionnant des rafales de vent et du bruit qui les accompagne.

Selon Météo-France, la mer est très dangereuse avec la houle cyclonique sur les côtes atlantiques et dans les canaux. Des creux moyens mesurés dans le canal de Sainte-Lucie atteignaient plus de 7 mètres et les vagues maximales dépassaient 10 mètres, a-t-on précisé de même source.

«Le maximum d'intensité arrive pour la prochaine heure au passage du centre du cyclone sur le sud de l'île», a-t-on poursiuvi de même source. Sur la côte Atlantique, les vents ont été mesurés à 120 kmh et les rafales à 170 kmh.

«Ces vents pourraient encore se renforcer au cours de la prochaine heure pour atteindre 140 kmh pour les vents moyens et des rafales parfois proches de 200 kmh», ajoutait le communiqué. La Martinique a été placée en «vigilance violet» à 01h00 locales (07h00), soit l'alerte maximale prévue par les autorités.

La mesure consiste à demander aux habitants de se calfeutrer chez eux. L'ouragan se déplace selon une direction Ouest à une vitesse de 41 km/h, selon Météo France.

D'après le centre de Miami, «Dean», classé ouragan de catégorie 2, est susceptible de passer au sud de la Jamaïque en traversant l'arc antillais vers la péninsule mexicaine du Yucatan, et pourrait devenir alors un puissant et dangereux ouragan de catégorie 4.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!