Websérie: Dear Caroline vole au secours des rhinocéros

Publié

WebsérieDear Caroline vole au secours des rhinocéros

L'influenceuse genevoise s'est rendue en Afrique du Sud pour tourner un nouvel épisode d'«Alerte Bleue».

par
szu
La jeune femme de 29 ans est allée à la rencontre des mammifères, victimes des braconniers.

La jeune femme de 29 ans est allée à la rencontre des mammifères, victimes des braconniers.

Depuis 2013, Dear Caroline poste régulièrement des vidéos dans un style «girly» en abordant avec humour des sujets de la vie quotidienne. Contactée l'an dernier par la RTS pour un projet de websérie, la Youtubeuse aux 760 000 abonnés a accepté d'accompagner le journaliste Bernard Genier afin de tourner des reportages consacrés à l'environnement. «Je suis heureuse de prendre part au projet car je voulais vraiment sortir de ma zone de confort. Aujourd'hui, je me connais un peu mieux», confie-t-elle.

Pour ce nouvel épisode d'«Alerte bleue», qui sort ce dimanche sur le site de la RTS et sur sa chaine YouTube, la Genevoise s'est envolée pour l'Afrique du Sud, afin d'approcher au plus près les rhinocéros, en danger critique d'extinction. Avec Bernard Genier – le journaliste avait tourné un reportage dans ce pays il y a 15 ans déjà –, elle dresse un constat sans appel: «C'est carrément une hécatombe là-bas. Il est tellement important d'ouvrir les yeux sur ces braconnages et de proposer des solutions. Le combat est plus que jamais d'actualité», déplore la jeune femme.

Il s'agit du troisième voyage filmé de l'influenceuse de 29 ans. En Egypte, Dear Caroline était allée nager avec les dauphins, là où la vie sous-marine disparaît peu à peu sous l'effet du tourisme de masse. Elle s'était ensuite rendue en Birmanie, à la rencontre d'un peuple engagé contre un gigantesque projet de barrages hydroélectriques. «Les tournages sont intenses mais j'aime me dépasser. En Asie, nous marchions pendant des heures et nous devions dormir par terre. Dans la Mer Rouge, j'ai dû faire mon permis de plongée, malgré le fait que je suis claustrophobe. Je suis heureuse de l'avoir fait. Ma tactique est de dire oui tout de suite et sans réfléchir, autrement je me pose trop de questions.» Si elle avoue être stressée avant de partir, ses angoisses sont immédiatement gommées par l'action du terrain.

Par ces expériences hors du commun, Dear Caroline avoue être davantage sensibilisée à la cause environnementale et partage avoir changé ses habitudes: «Je sais bien qu'il est difficile d'être à 100% irréprochable, glisse-t-elle, mais je fais au mieux. Je trie scrupuleusement mes déchets et j'ai drastiquement réduit ma consommation de plastique.»

Le tournage du prochain épisode auquel elle participera aura lieu en décembre dans un endroit encore inconnu. En attendant de repartir à l'aventure, la jeune femme continuera à alimenter sa chaine Youtube, tout en travaillant sur un roman de fiction, qui devrait sortir en 2019.

Visionnez la bande-annonce du prochain épisode d' «Alerte Bleue»:

Ton opinion