Carouge (GE): Débat autour d'apparts loués provisoirement
Actualisé

Carouge (GE)Débat autour d'apparts loués provisoirement

Des familles ont été logées dans des logements voués à être détruits. L'avenir des enfants est en question.

par
Julien Culet
La cité actuelle sera remplacée par un quartier flambant neuf.

La cité actuelle sera remplacée par un quartier flambant neuf.

La Cité Léopard commence à se vider de ses occupants de longue date. L'ensemble carougeois doit en effet être rasé pour laisser la place à un nouveau quartier pouvant accueillir davantage d'habitants. Les logements vacants ont été loués via des baux à durée limitée, en attendant. Au grand dam de certains élus.

«Les familles qui viennent d'arriver vont devoir être relogées d'ici 2 ou 3 ans alors que leurs enfants sont scolarisés ici», déplore le PDC Stéphane Barthassat. D'après lui, entre 20 et 30 ménages sont concernés. «Pour éviter cela, la solution aurait été de passer une convention avec le propriétaire pour y loger des étudiants», estime le municipal. «Juridiquement, nous ne pouvons rien imposer à un privé, indique le maire, Stéphanie Lammar, qui suit le dossier avec attention. Nous allons relancer le propriétaire avec un courrier afin que des solutions de relogement soient trouvées.»

Ton opinion