11.10.2020 à 07:50

Coronavirus en SuisseDébordés, les traceurs de contacts ont perdu le contrôle

La stratégie du Conseil fédéral pour contenir l’épidémie a atteint ses limites dans certaines régions du pays. Mais face à la menace d’une deuxième vague, les autorités ne doivent en aucun cas renoncer au traçage des contacts, selon un spécialiste.

Face à l’explosion de cas de coronavirus en Suisse, le traçage des contacts n’est plus possible dans certaines de régions, alerte la «SonntagsZeitung». L’équipe de recherche des contacts de Zurich, par exemple, est tellement surchargée que le canton laisse aux personnes concernées le soin d’avertir elles-mêmes leurs contacts d’une possible contamination, a confirmé au journal une porte-parole du département cantonal de la santé. Le journal mentionne également plusieurs cas, où le traçage des contacts a échoué et où des personnes potentiellement infectées n’ont pas été alertées.

Dans de nombreux cantons, trop peu de personnes nouvellement contaminées ont été mises en quarantaine au moment du test positif au coronavirus. Pour le canton de Vaud, ce taux était de 17% en septembre, selon des chiffres étudiés par la «SonntagsZeitung». Il était de 15% à Genève et de 22% en Valais. Bien loin du taux de 80% qu’il faudrait pour briser une chaîne de contagion, selon l’épidémiologiste bernois Nicola Low. Son confrère Marcel Tanner, membre du groupe de travail Covid-19 du Conseil fédéral, admet pour sa part que la stratégie du Conseil fédéral pour contenir l’épidémie a atteint ses limites dans certaines régions du pays. Mais les autorités ne doivent en aucun cas renoncer au traçage des contacts, avertit-il: «Les cantons doivent faire des efforts encore plus importants, sinon une deuxième vague nous frappera».

(ats/mst)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
1044 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Alice Orangé

13.10.2020 à 00:19

Et que faire des gens qui partent en vacances en France, en Italy, etc.. dans les zones à risques pour voir de grandes familles... et repassent la frontière comme si de rien... Ils ne parlent pas trop pour ne pas faire de quarantaine... et vu qu'il n'y a aucun contrôle aux douanes suisses... ça craint...

Teddy

12.10.2020 à 21:18

Asymptomatiques, nous le sommes pratiquement tous! Que les traceurs se tracent...

chrisjac

12.10.2020 à 17:29

Ce n'est plus de l'info, c'est du matraquage; cela devient ridicule. On fait chaque jour l'inventaire depuis le mois de mars. Cela n'a aucun sens. L'arrivée de la seconde vague, elle est là. Commencez donc de parler de la future 3ème vague. Dans cette pandémie, il y a des experts, des contre-experts, des analyses, des contre-analyses, des médecins qui veulent se mettre en avant, des politiciens qui ont la science infuse et qui cherche la notoriété. Des pays qui ont des fonctionnements totalement différents - faisant parti du même OMS. On confine conseille aux gens d'être prudent; allez donc voir la sortie des grandes manifestations sportives ou des quelques concerts organisés; c'en est risible d'hypocrisie. Bref, c'est devenu du n'importe quoi.