République démocratique du Congo: Début de la campagne de vaccination contre Ebola
Publié

République démocratique du CongoDébut de la campagne de vaccination contre Ebola

L’Organisation mondiale de la santé a annoncé lundi, le lancement de la campagne de vaccination contre la résurgence de la fièvre hémorragique Ebola.

Une campagne de vaccination contre Ebola a été lancée, suite à la résurgence du virus dans l’Est de la République démocratique du Congo.

Une campagne de vaccination contre Ebola a été lancée, suite à la résurgence du virus dans l’Est de la République démocratique du Congo.

Archives/AFP

Une campagne de vaccination contre la résurgence de la fièvre hémorragique Ebola a été lancée lundi dans une région de l’Est de la République démocratique du Congo, où quatre cas ont été diagnostiqués, dont deux mortels, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

«Les autorités ont lancé aujourd’hui 15 février 2021 la campagne de vaccination contre Ebola à Butembo, une semaine seulement après la résurgence du virus», a indiqué le bureau de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en RDC. Selon l’agence onusienne, «les agents de santé de l’hôpital de Matanda, où le premier cas positif a été traité, ont été les premiers à être vaccinés».

Résurgence du virus

Le 7 février, le ministre de la Santé a annoncé la résurgence d’Ebola dans la zone de santé de Biene, dans la province du Nord-Kivu (Est). Depuis, quatre cas, des femmes, ont été enregistrés, dont deux décès.

Le bureau de l’OMS en RDC a indiqué sur twitter que le quatrième cas diagnostiqué est «un personnel de santé (une infirmière) exerçant à l’hôpital de #Matanda dans la zone de santé de #Katwa et habitant dans la zone de santé voisine de #Musienene».

À Biene, quatre personnes ont déjà été vaccinées, plus de 334 contacts identifiés et prévus pour être vaccinés, a-t-on expliqué. La réapparition de la maladie à virus Ebola en RDC est intervenue trois mois après la fin d’une précédente épidémie, la onzième sur le territoire de la RDC où la maladie est apparue pour la première fois en 1976.

Plus de 11’300 morts

Le 18 novembre 2020, la RDC avait annoncé la fin officielle de la onzième épidémie d’Ebola dans la province de l’Équateur (nord-ouest), qui a causé le mort de 55 personnes sur 130 cas recensés. Le virus Ebola se transmet à l’homme par des animaux infectés. La transmission humaine se fait par les liquides corporels, avec pour principaux symptômes des fièvres, vomissements, saignements, diarrhées.

Comme la RDC, l’Afrique de l’Ouest est à nouveau confrontée à une épidémie d’Ebola, avec sept cas, dont trois mortels, recensés dimanche dans le Sud-Est de la Guinée, d’où était déjà partie la pire épidémie de l’histoire du virus (2013-2016).

Cette épidémie avait fait plus de 11’300 morts entre 2013 et 2016, principalement en Guinée, en Sierra Leone et au Liberia.

(AFP)

Ton opinion