Actualisé 14.01.2014 à 07:27

Egypte

Début du vote entaché par une explosion

Une bombe de faible puissance a endommagé la façade d'un tribunal du Caire mardi deux heures avant le début d'un référendum constitutionnel, un scrutin s'apparentant à un plébiscite pour le chef de l'armée.

Les Egyptiens ont commencé mardi matin pour un référendum constitutionnel considéré comme un plébiscite pour le chef de l'armée qui a destitué en juillet le président islamiste Mohamed Morsi, a constaté un journaliste sur place. Quelque 53 millions d'Egyptiens sont appelés aux urnes mardi et mercredi.

Le général Abdel Fattah al-Sissi, vice-Premier ministre, ministre de la Défense, commandant en chef de l'armée et véritable homme fort du pays le plus peuplé du monde arabe, a déclaré trois jours avant le scrutin qu'il se présenterait à la présidentielle prévue en 2014 si le «peuple le réclame» et si l'armée soutient sa candidature. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!