Slovaquie - Suisse: Débuts de Flüeler avec l'équipe suisse?
Actualisé

Slovaquie - SuisseDébuts de Flüeler avec l'équipe suisse?

Au lendemain d'une première rencontre hebdomadaire concluante face à l'Allemagne avec une victoire 2-1 ap, l'équipe de Suisse a effectué le déplacement de Kosice pour préparer sa double confrontation avec l'équipe locale.

Si la troupe de Ralph Krueger a montré un visage séduisant à Hambourg, elle devra à tout prix éviter de gâcher autant d'occasions que face à la formation germanique.

«Même si leur gardien a très bien joué, nous ne l'avons pas suffisamment gêné dans ses interventions», remarquait d'entrée Ralph Krueger à l'évocation de la disette offensive de son équipe, mercredi. Le sélectionneur national a en effet dû attendre le tir numéro 45 de son équipe pour marquer le deuxième but de la soirée par l'entremise de Duri Camichel, bien discret jusqu'alors. Attractive au niveau de la manière, la Suisse a réellement pêché à la finition.

Monnet - Sprunger décevants

«Nous devons désormais mettre l'accent sur les écrans devant le gardien et lui boucher au maximum la vue», poursuivait Krueger. Devant le filet slovaque, le portier devrait se nommer Jan Lasak, une vieille connaissance pour la grande majorité des Helvètes. Le gardien du HC Moeller Pardubice (Tch) sera un portier d'un tout autre calibre qu'Endras, le cerbère allemand. De ce fait, la progression devra être encore plus importante pour parvenir à scorer.

Habituée au premier rôle, la ligne Sprunger - Monnet - Sannitz a particulièrement déçu à Hambourg. Les deux Romands se sont contentés de faire de la figuration en ratant la quasi totalité des actions entreprises. Un grand pas en avant leur sera sans doute demandé en vue du premier match en Slovaquie, à Poprad.

Du côté des bonnes surprises figure le trio Lemm - Pluess -Peter qui a fait mieux que surnager en se créant bon nombres d'actions dangereuses. «La moitié, presque», renchérit Ralph Krueger. Pour sa première sélection internationale, le Biennois Emmanuel Peter a ainsi obtenu une bonne mention et doit désormais confirmer.

Débuts de Flüeler ?

Comme il en a l'habitude, Ralph Krueger devrait envoyer le jeune Lukas Flüeler (20 ans) au charbon en lieu et place de Marco Bührer qui n'a rien à se reprocher sur le but encaissé à Hambourg. Appelé à remplacer Ari Sulander devant le filet des Zurich Lions, l'ancien junior de Kloten réalise pour l'heure une saison digne d'éloges du côté du Hallenstadion.

En 15 titularisations, Lukas Flüeler a fêté 12 victoires dont un blanchissage lors de la dernière journée avant la trêve, face à Ambri-Piotta. Rompu aux exigences des ligues mineures nord- américaines après son passage aux Ottawa 67's (OHL) au cours de la saison 2006/2007, il aura l'occasion de prouver que la Suisse est un vivier de portiers talentueux quasi inépuisable.

(ats)

Ton opinion