Dakar 2009: Décédé d'un œdème pulmonaire, Pascal Terry aurait pu être sauvé
Actualisé

Dakar 2009Décédé d'un œdème pulmonaire, Pascal Terry aurait pu être sauvé

Le motard français Pascal Terry, participant au rallye-raid Dakar 2009 en Argentine et retrouvé mort mercredi, trois jours après sa disparition, a succombé à un œdème pulmonaire et aurait pu être sauvé s'il avait été trouvé avant.

«Officieusement, le résultat de l'autopsie a révélé que le pilote français Terry est mort d'un oedème pulmonaire causé par l'ingestion d'un aliment, ce qui a provoqué un arrêt cardiaque», a déclaré le chef du département des opérations de la police de La Pampa (centre-sud), Julio Acosta, à l'agence officielle Télam.Le policier a estimé que «la mort du pilote s'était produite entre lundi et hier (mardi) matin».«Oui, il aurait pu être sauvé s'il avait été secouru à temps et si nous avions été avertis suffisamment à l'avance pour commencer les recherches», a ajouté M. Acosta, interrogé à ce sujet.Pascal Terry, 49 ans, a été retrouvé sans vie mercredi à 02H10 locales (05H10 GMT), à une quinzaine de mètres de sa moto et à 300 m de la piste empruntée lors de la 2e étape, entre Santa Rosa et Puerto Madryn (sud-est).Selon le récit des événements transmis par ASO (Amaury Sport Organisation), organisateur de l'épreuve, Terry n'avait plus donné signe de vie depuis dimanche.Les organisateurs ont déclenché lundi les recherches, rendues difficiles par le terrain et la végétation, et son corps n'a finalement été retrouvé que dans la nuit de mardi à mercredi par un véhicule de l'organisation.Le directeur du Dakar, Etienne Lavigne, a évoqué un dysfonctionnement interne à ASO pour expliquer le retard pris dans le déclenchement des recherches.Ce décès est le premier de la 30e édition du rallye, qui se court pour la première fois hors du continent africain.

Ton opinion