Actualisé 28.04.2017 à 19:56

ValaisDécès d'Estelle Balet: procédure pénale classée

Aucun comportement répréhensible n'a été constaté dans l'accident tragique de la championne à Orsières en avril 2016.

Le Ministère public valaisan a classé l'instruction pénale ouverte après le décès de la championne de «freeride» Estelle Balet. Il a indiqué vendredi qu'aucun comportement pénalement répréhensible n'était à l'origine du décès de la Valaisanne.

Au terme de ses investigations, le Ministère public a décidé de classer l'instruction ouverte afin de déterminer les circonstances du décès d'Estelle Balet. Dans un communiqué diffusé vendredi, il indique qu'il ne donnera aucun renseignement supplémentaire.

19 Avril 2016

Estelle Balet avait été emportée par une avalanche au Portalet à Orsières (VS) le 19 avril 2016, lors du tournage d'un film. Elle n'avait pas survécu à la coulée malgré les tentatives de réanimation des sauveteurs.

La championne du monde de «freeride» s'était élancée en snowboard dans la pente après qu'une autre spécialiste des sports extrêmes, Géraldine Fasnacht, l'eut parcourue. Une coulée s'était alors déclenchée et avait emporté la Valaisanne sur près d'un kilomètre, dévalant des barres rocheuses.

Intense émotion

Estelle Balet était équipée d'un détecteur de victimes d'avalanches, d'un airbag et d'un casque. Elle avait pu être rapidement repérée et dégagée par l'équipe de tournage du film, mais les secours n'étaient pas parvenus à la réanimer.

La nouvelle du décès de la championne du monde avait provoqué une intense émotion parmi la population de son village de Vercorin et dans le monde sportif. Les réseaux sociaux avaient été envahis de nombreux témoignages de sympathie et de condoléances. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!