Genève: Décès d'un grand historien de la Suisse
Actualisé

GenèveDécès d'un grand historien de la Suisse

L'historien genevois Jean-Claude Favez est mort dimanche chez lui à l'âge de 75 ans, a annoncé lundi sa famille. Il a occupé la fonction de recteur de l'Université de Genève de 1988 à 1991.

Né à Lancy (GE) en 1938, Jean-Claude Favez a soutenu sa thèse intitulée «Le Reich devant l'occupation franco-belge de la Ruhr en 1923» en 1969, ont rappelé lundi ses anciens collègues Bronislaw Baczko et Michel Porret, dans l'hommage qu'ils lui consacrent dans «Le Temps». Dans la foulée, il est nommé professeur d'histoire à la Faculté des lettres de l'Université de Genève.

Après ses années au sein du rectorat, il dirige l'Institut européen. Il prend sa retraite de professeur en 2000. En parallèle, il travaille à de nombreuses publications.

Jean-Claude Favez a présidé le comité de la «Nouvelle histoire de la Suisse et des Suisses», un ouvrage collectif publié dans les trois langues nationales. Il est aussi connu pour sa monographie sur le Comité international de la Croix-Rouge, sortie en 1988. En 2007, le Prix de la Ville de Genève couronne l'ensemble de son travail d'historien. (ats)

Ton opinion