Actualisé 03.07.2012 à 18:58

Haut-ValaisDécès de cinq alpinistes au Lagginhorn

Mardi, vers 13h00, un terrible accident de haute montagne s'est produit au Lagginhorn, dans les Alpes valaisannes, à 4'010 mètres d'altitude. Cinq alpinistes y ont perdu la vie.

von
jbm
L'alpiniste qui s'était arrêté peu avant le sommet a transmis l'alarme.

L'alpiniste qui s'était arrêté peu avant le sommet a transmis l'alarme.

Six grimpeurs s'étaient engagés tôt mardi matin dans l'ascension du Lagginhorn. Alors qu'ils parvenaient à une centaine de mètres du sommet, l'un des alpinistes, ne se sentant pas bien, s'est arrêté.

Les cinq autres ont poursuivi leur progression et ont atteint le sommet. Alors qu'ils entamaient la descente, les cinq alpinistes ont fait une chute de plusieurs centaines de mètres. Ils sont tous décédés sur les lieux de l'accident.

Les causes sont pour l'instant indéterminées. L'alpiniste qui s'était arrêté peu avant le sommet a transmis l'alarme. Les secouristes n'ont pu que constater le décès de ses cinq collègues. La procédure d'identification est en cours.

Victimes pas encore identifiées

La police ne peut pas fournir de détails sur la nationalité des victimes tant qu'elles n'ont pas été identifiées et les familles informées, a-t-elle précisé à l'ats. La police cantonale mène l'enquête ouverte par le Ministère public du Haut-Valais.

Très ému, un guide de Saas-Fee, contacté par 20 minutes online et qui a participé au sauvetage, ne peut rien dire sur la course au Lagginhorn. Ce sommet fait partie d'un trio avec le Fletschhorn et le Weissmis. Bien que situé en haute montagne (4010 m.), il n'est pas considéré comme difficile. L'inclinaison de la pente au sommet atteint les 40% mais, avec piolet et crampons, c'est faisable précise un guide valaisan.

151 morts en 2011

Ce drame est le plus grave advenu en montagne cette année en Suisse. L'an passé, 29 personnes étrangères ont trouvé la mort alors qu'elles pratiquaient l'alpinisme en territoire helvétique.

En 2011, au total 151 personnes ont perdu la vie lors de 135 accidents survenus alors qu'elles s'adonnaient à un sport de montagne dans les Alpes ou dans le Jura helvétiques, selon une statistique du Club alpin suisse (CAS). Ce chiffre ne prend pas en compte les cas d'accident mortel de deltaplane, parapente, speed- flying, base-jumping ou de VTT. (jbm/ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!