Dossier compromettant sur le président US: Décès troublant d'un ex du KGB lié à «l'affaire Trump»
Actualisé

Dossier compromettant sur le président USDécès troublant d'un ex du KGB lié à «l'affaire Trump»

Oleg Erovinkin est décédé en décembre 2016, officiellement d'une crise cardiaque. Mais le Russe, qui pourrait être à l'origine du rapport compromettant sur le président américain, aurait été assassiné.

par
joc
1 / 150
Donald Trump s'est attaqué l'une des initiatives les plus emblématiques de son prédécesseur Barack Obama: le rapprochement avec Cuba, entamé fin 2014. Il annonce annuler cet accord «avec effet immédiat» qui consacrait le rapprochement diplomatique des deux pays après plus de 50 ans de gel diplomatique. Il promet «un meilleur accord pour les Cubains». (Vendredi 16 juin 2017)

Donald Trump s'est attaqué l'une des initiatives les plus emblématiques de son prédécesseur Barack Obama: le rapprochement avec Cuba, entamé fin 2014. Il annonce annuler cet accord «avec effet immédiat» qui consacrait le rapprochement diplomatique des deux pays après plus de 50 ans de gel diplomatique. Il promet «un meilleur accord pour les Cubains». (Vendredi 16 juin 2017)

AFP
L'administration Trump a publié sa feuille de route pour diminuer la règlementation bancaire en recommandant notamment un allègement des tests de résistance des grandes banques, selon un rapport publié par le Trésor. (Lundi 12 juin 2017)

L'administration Trump a publié sa feuille de route pour diminuer la règlementation bancaire en recommandant notamment un allègement des tests de résistance des grandes banques, selon un rapport publié par le Trésor. (Lundi 12 juin 2017)

AFP
Donald Trump continue sa guerre contre James Comey, accusant l'ex-chef du FBI  de lâcheté pour avoir fait fuiter à la presse des notes compromettantes sur leurs rencontres privées, (Dimanche 11 juin 2017)

Donald Trump continue sa guerre contre James Comey, accusant l'ex-chef du FBI de lâcheté pour avoir fait fuiter à la presse des notes compromettantes sur leurs rencontres privées, (Dimanche 11 juin 2017)

AFP

Donald Trump a-t-il été filmé en compagnie de prostituées russes lors d'un séjour à Moscou en 2012? Les révélations fracassantes publiées par CNN au début du mois de janvier n'ont jamais été officiellement confirmées. Ce que l'on sait, c'est que ce rapport explosif a été rédigé par un certain Christopher Steele. L'ancien espion britannique avait oeuvré pour le compte d'opposants politiques au 45e président des Etats-Unis. Dans l'oeil du cyclone, l'homme avait d'ailleurs fini par prendre la fuite, priant ses voisins de s'occuper de son chat.

Selon «The Telegraph», l'homme suspecté d'avoir donné des informations à Christopher Steele est un ancien général du KGB: Oleg Erovinkin. Officiellement, cet homme a succombé à une crise cardiaque en décembre 2016. Mais le quotidien britannique révèle que le corps du Russe a été retrouvé à l'arrière d'une Lexus, dans un parking de Moscou. Et ce, quelques semaines avant la publication dans la presse des informations compromettantes concernant Donald Trump.

Ce fameux rapport de 35 pages, composé d'une série de notes datées de juin à décembre 2016, avait été jugé crédible par le renseignement américain. A tel point que le document avait été présenté à Donald Trump, à Barack Obama ainsi qu'à plusieurs responsables du Congrès. Le rapport s'appuyait sur le témoignage d'un «haut officier des services de renseignements russes, toujours actif au sein du Kremlin». Il pourrait s'agir d'Oleg Erovinkin, retrouvé mort en décembre 2016.

Plusieurs éléments entourant le décès du Russe sont troublants. Selon l'agence d'Etat russe RIA Novosti, une enquête à grande échelle a été lancée dans la zone où le corps de l'ex-général du KGB a été retrouvé. Et le cadavre d'Erovinkin a été transporté en catastrophe à la morgue du Service fédéral de sécurité de la Fédération de Russie (FSB). D'après Christo Grozev, un expert du groupe de réflexion bulgare Risk Management Lab, le général Erovinkin était un proche collaborateur d'Igor Setchine, ancien vice-Premier ministre russe, qui lui-même est très proche de Vladimir Poutine. Christopher Steele, lui, reste introuvable.

Ton opinion