Déchaînement contre le pape

Actualisé

Déchaînement contre le pape

Des milliers de musulmans ont organisé des manifestations contre le pape à Jérusalem, en Cisjordanie et dans la Bande de Gaza.

Sur l'esplanade des mosquées à Jérusalem, troisième lieu saint de l'islam, des centaines de fidèles ont brandi des drapeaux noirs et des bannières sur lesquelles ont pouvait lire «La conquête de Rome est la solution», scandant «l'armée de l'islam reviendra». La manifestation s'est ensuite dispersée dans le calme.

A Naplouse en Cisjordanie, les partisans du Hamas sont descendus dans la rue après la prière, plus de 2.000 personnes chantant: «Nous supportons la faim, la détention et l'occupation, mais nous ne supporterons pas l'offense faite au Prophète». Ils ont ausssi qualifié Benoît XVI de «couard et agent des Américains».

Dans le nord de Gaza, plus d'un millier de partisans du Jihad islamique ont également défilé contre le pape, ainsi que des centaines de sympathisants du Hamas à Ramallah, en Cisjordanie.

La semaine dernière en Allemagne, le pape avait évoqué un ouvrage rapportant un dialogue entre l'empereur byzantin du XIVe siècle Manuel II Paléologue et un érudit perse qualifiant les actions du prophète Mahomet de «diaboliques et inhumaines». Des propos qui ont déclenché la colère dans le monde musulman, bien que le pape ait ensuite réaffirmé son «profond respect» pour l'islam et se soit dit «vivement attristé» par les réactions. (ap)

Ton opinion