Actualisé 03.01.2015 à 07:49

France voisine

Déchets nucléaires dans l'Ain: reprise des travaux

Le chantier d'un site de stockage de déchets nucléaires implanté sur le site de la centrale française du Bugey, près de Genève, va reprendre en avril, après trois ans d'interruption.

La reprise des travaux de cette installation de conditionnement et d'entreposage de déchets activés (Iceda) se fonde sur une décision de la cour administrative de Lyon qui est revenue mardi sur l'annulation en décembre 2011 du permis de construire. Electricité de France (EDF) espère «pouvoir mettre cet équipement en exploitation en 2017».

«A la date de l'arrêt des travaux en 2011, le génie-civil des principaux bâtiments était presque achevé et l'on estime à deux ans la durée des travaux et des essais restant à réaliser avant l'arrivée du premier déchet», a-t-il ajouté.

Iceda doit permettre de conditionner et d'entreposer les déchets moyennement radioactifs à vie longue (période radioactive supérieure à 30 ans) provenant des neuf centrales nucléaires en déconstruction en France. Selon EDF, «les déchets seront acheminés sur le centre par voie ferrée et voie routière conditionnés dans des emballages spécifiques (...) pour prévenir tout risque pour les populations».

Recours genevois rejeté

Le Conseil d'Etat français, la plus haute juridiction administrative de l'Hexagone, avait rejeté en mars un recours du canton et de la Ville de Genève contre la construction de ce même centre de stockage. Ce recours avait été jugé irrecevable du fait de la situation géographique des collectivités helvétiques par rapport au Bugey. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!