Déclinaisons originales pour la grève du lait

Actualisé

Déclinaisons originales pour la grève du lait

Alors que plusieurs paysans ont simplement jeté leur production dans la fosse à purin, certains ont trouvé des manières plus originales d'utiliser le lait qu'ils ne vendent plus en raison de la grève.

A Lausanne, les fermiers de la ville offrent le lait à des cantines scolaires.

Les sept familles d'agriculteurs qui travaillent pour la Municipalité et participent au mouvement de grève ont fourni vendredi 200 litres à des cuisines scolaires et à des centres de vie enfantine, indique la ville dans un communiqué. Près de 400 litres ont par ailleurs été offerts à la Centrale d'alimentation de la région lausannoise.

Enfin, le reste de la production des quelque 500 vaches «municipales» sera transformé en énergie verte après avoir fermenté dans l'installation de biogaz des Saugealles, qui chauffe une ferme et produit de l'électricité pour une centaine de ménages.

Bains de lait

A Horgen (ZH), sur la rive sud du lac de Zurich, un agriculteur gréviste a décidé d'offrir des bains de lait à la population. Jeudi, il a installé des baignoires dans son verger et les a remplies avec le produit de ses traites. Plusieurs enfants ont notamment profité de l'aubaine.

Tout autre scénario dans le canton de Lucerne, où trois grévistes de Rathausen ont déversé jeudi leur production dans la Reuss. Un pêcheur témoin de la scène a porté plainte pour pollution de l'eau, a indiqué le porte-parole de la police cantonale, confirmant une information de la «Neue Luzerner Zeitung».

(ats)

Ton opinion