Sponsorisé: Décodez les mystères des offres d'emploi
Actualisé

SponsoriséDécodez les mystères des offres d'emploi

Celui qui cherche du travail ne doit pas seulement correspondre aux qualifications souhaitées. Voilà ce qui se cache derrière les promesses contenues dans les annonces.

On trouve en ligne beaucoup de propositions qui ont l'air alléchantes au premier abord.

On trouve en ligne beaucoup de propositions qui ont l'air alléchantes au premier abord.

Quand on lit une offre d'emploi, on retrouve en principe toujours les mêmes informations: les qualifications souhaitées, le cahier des charges et ce que le candidat peut attendre de l'entreprise (travail flexible, horaires de travail, etc.) On devrait toutefois davantage s'attarder sur ce dernier point. Est-ce que la santé des collaborateurs est une priorité? Quelles sont les mesures prises? Ces questions prennent en effet toujours plus d'importance. La digitalisation et la globalisation ont pour corollaire une concurrence toujours plus féroce, qui a forcément des conséquences sur les exigences des patrons et sur la charge de travail imposée aux employés. Le risque, c'est que le bien-être des collaborateurs en pâtisse. Il est donc central que les conditions générales de travail abordent ce thème et que les employeurs appliquent à la lettre les dispositions qui s'y trouvent. Quels indices peut-on déceler dans les offres d'emploi? Décryptage.

«Nous accordons de la valeur à un bon climat de travail»

Il est clair qu'on ne parle pas de la qualité de l'air ou de la température du bureau. En revanche, on promet bien plus en ce qui concerne l'atmosphère de travail. Cette dernière est primordiale dans le quotidien professionnel: si elle est mauvaise, la productivité s'en ressent. Mais comment définissez-vous une bonne ambiance au bureau? Des relations avec vos collègues basées sur le respect mutuel ou alors prendre du plaisir et profiter, le plus souvent possible, de sorties en équipe?

«Nous vous assurons des horaires de travail flexibles»

Le classique métro-boulot-dodo, tous les jours entre 8h et 17h, c'est du passé. A l'heure actuelle, des horaires variables permettent, en principe, de mieux organiser vie privée et vie professionnelle. Or, beaucoup se laissent déranger par des e-mails ou des appels du travail alors qu'ils ont quitté le travail. Il est primordial de se couper du bureau une fois rentré à la maison. Sinon, on risque de voir le boulot toujours plus empiéter sur la famille. Il faut donc que la notion d'horaires flexibles soit clairement définie.

«Nous vous promettons un environnement dynamique»

Cela promet des activités variées, beaucoup de responsabilités et de hautes exigences en termes de productivité. Mais cela peut aussi engendrer beaucoup de stress. C'est particulièrement vrai quand dynamisme rime avec agitation et un turnover régulier des collaborateurs.

«Nous vous offrons de multiples possibilités de formation continue»

Des études ont démontré que la formation continue ne permet pas seulement de développer des connaissances spécifiques ou d'acquérir de nouvelles compétences. L'apprentissage a aussi un effet très positif sur la santé et le bien-être des collaborateurs. Ces qualifications particulières sont par ailleurs très appréciées sur le marché du travail. Il faut toutefois bien se renseigner sur les conditions d'accès à ces formations. Ont-elles lieu pendant les heures de travail? Le patron participe-t-il aux frais? L'employé est-il tenu de ne pas quitter l'entreprise s'il suit des cours?

«L'équilibre entre travail et vie privée est central chez nous»

Il s'agit d'un point crucial pour la motivation et la santé des employés. Les patrons disposent de toute une palette de mesures pour assurer l'équilibre entre temps de travail et temps libre. Pensons par exemple à une gestion claire du flux de travail, à des places de travail ergonomiques, à des horaires flexibles, au travail à domicile ou encore à des offres de formation continue. Il est important de se renseigner sur ce que propose votre futur employeur.

Notre conseil

Si vous n'êtes pas sûrs de ce qui se cache derrière les affirmations parfois sibyllines que vous pouvez lire dans les offres d'emploi, renseignez-vous directement sur l'entreprise soit sur Internet, soit en faisant marcher votre réseau personnel. Si vous obtenez un entretien, vous pouvez aussi aborder ces questions sans état d'âme.

Sponsorisé

Les employés suisses changent de plus en plus souvent de job. Les entreprises doivent donc s'efforcer de se positionner comme des lieux de travail attrayants et de fidéliser leurs collaborateurs à long terme. Elles peuvent y être aidées en obtenant le label «Friendly Work Space» de la fondation Promotion Santé Suisse. Il certifie que l'environnement de travail qu'elles proposent promeut le respect et l'estime entre/des collaborateurs.

Cet article a été rédigé par Commercial Publishing Tamedia en collaboration avec Promotion Santé Suisse.

Ton opinion