Décoré pour avoir évité un crash entre poids lourds
Actualisé

Décoré pour avoir évité un crash entre poids lourds

BULLE (FR) – Un routier avait fait un malaise, son passager est parvenu à arrêter le camion fou.

Un Fribourgeois de 43 ans a reçu hier matin le titre de Chevalier de la route. Passager d'un camion chargé de bois dont le chauffeur avait fait un infarctus, il a pris le volant et évité que la course folle du poids lourd ne fasse des victimes. Responsable d'un atelier protégé pour handicapés, Jean-Joseph Menoud n'avait jamais conduit de camion. Le 10 octobre dernier, près de Montbovon (FR), il a eu le courage et la présence d'esprit de suppléer le chauffeur qui s'était affalé sur son volant. Plutôt que de sauter pour sauver sa peau, il a poussé le chauffeur et est parvenu à lui détacher les doigts raidis du volant. Il a juste eu le temps de donner un coup de volant pour éviter un semi-remorque arrivant en sens inverse. Sur une route en pente, le camion prenait de la vitesse, le chauffeur, qui avait glissé de son siège, appuyant de tout son poids sur l'accélérateur. Fonçant à plus de 80 km/h sur une route remplie d'obstacles, le poids lourd s'est trouvé en vue d'un long virage. Là, le Chevalier de la route a réussi à débloquer l'embrayage afin de réduire la vitesse du véhicule. Mais ce n'est qu'en actionnant le levier du frein moteur qu'il a enfin pu immobiliser le camion fou. Il a reçu son titre des mains du chef de la police de la circulation fribourgeoise, Gilbert Baeriswyl. Créée il y a trente-sept ans, l'action Chevalier de la route récompense des comportements courageux qui ont permis d'éviter le pire à des usagers de la route en difficulté. (ats)

Ton opinion