Actualisé 08.10.2012 à 08:03

Etats-UnisDécorer son casier, le dada des collégiennes

A chaque rentrée dans les collèges américains, la question qui prend de plus en plus d'importance chaque année se pose pour les collégiennes: comment décorer son casier?

Un casier joliment décoré, pour le plus grand bonheur des ados.

Un casier joliment décoré, pour le plus grand bonheur des ados.

Quiconque a vu des séries télévisées américaines pour ados connaît l'image de ces longs couloirs tapissés de casiers métalliques devant lesquels s'échangent, entre les cours, confidences et ragots. L'extérieur des armoires aux hautes portes étroites, où l'on range ses livres ou sa «lunch box» - le sandwich de midi - n'a pas changé.

Mais l'intérieur, où régnait autrefois le poster du chanteur à la mode, est maintenant l'objet de toutes les attentions des jeunes filles, de leurs mamans, de petits entrepreneurs débrouillards et, surfant sur la vague, de la grande distribution.

«C'est de plus en plus populaire», assure Deborah Kasak, directrice du National Forum to Accelerate Middle-Grades Reform, une association de professionnels et éducateurs.

«Cela a commencé il y a environ deux ans», ajoute-t-elle, «l'an dernier, on trouvait la plupart des objets en ligne. Cette année les grands distributeurs s'y sont mis», dit-elle.

Comme une petite maison

Inei Duenas, 12 ans, est en 5e à la North Bethesda Middle School près de Washington. Elle a choisi «un papier bleu» et «accroché une photo de (son) chien Jumpy. J'ai un tableau pour écrire ce que j'ai à faire, un miroir pour me coiffer, et beaucoup de photos», dit-elle.

Sa copine Johanna Chatelain est française mais sacrifie avec enthousiasme à la mode américaine. «J'ai un miroir, un tapis, tout est en vert anis. Une ardoise aussi. J'aime bien mon locker (casier), il me fait penser à une petite maison», dit-elle.

Comme dans tout le pays, elles ont dû vite faire leur choix. La décoration des casiers est devenu un business et les rayons, virtuels ou en grande surface, sont rapidement en rupture de stocks malgré le coût pour les familles de la rentrée scolaire en temps de crise. Estimé à 690 dollars, il inclut vêtements et fournitures, selon la fédération nationale de la Distribution.

Du papier peint à poser sans colle

Christi Sterling et JoAnn Brewer, deux mamans bricoleuses de Dallas (Texas), ont fait de cette niche une petite entreprise florissante, LockerLooks, présente en ligne et dans 1200 points de vente dans le pays.

On peut y trouver du papier peint (23 dollars) à fleurs, à pois, à motifs zèbre ou léopard aux dimensions d'un casier, que l'on peut poser sans colle grâce à des tampons magnétiques. Et des dizaines de gadgets autour de 10 dollars : rideaux avec leurs embrasses, petites corbeilles aimantées pour ranger maquillage ou stylos, tapis de sol en chenille.

«Et depuis l'an dernier, notre chandelier, qui s'allume à l'ouverture de la porte grâce à des capteurs, fait un tabac», dit JoAnn Brewer.

A Magnacard, on trouve des dizaines d'aimants décorés de toutes formes, des papiers peints à colorier soi-même. «Beaucoup de filles attachent une très grande importance à leur premier casier, c'est en général autour de la 6e», dit son président Paul Buckel.

Sur Youtube, Jenny, maman bricoleuse, a publié plusieurs épisodes de son «Cute Locker Decorating Project», où elle explique comment décorer avec des produits bon marché.

kidzworld.com, un site pour ados, conseille de «choisir un thème pour exprimer sa personnalité», glamour, sportif ou tropical, avec fleurs en tissu ou franges en rafia.

Un moyen d'expression pour les ados

«Le collège est le moment où la personnalité se forme, les adolescents se cherchent, essayent de se construire, voir qui ils sont et ce qu'ils vont devenir», dit Deborah Kasak. Décorer leur casier est «sans doute une extension de ce besoin», dit-elle.

«C'est un moyen de s'exprimer publiquement dans leur propre petit espace», ajoute Mme Brewer.

M. Buckel a «essayé» de tenter les garçons «mais ça n'a pas marché. C'est vraiment un truc de fille», dit-il. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!