Actualisé

SyrieDécouverte d'un charnier d'au moins 230 personnes

Les corps de victimes présumées du groupe Etat islamique ont été découvertes dans l'est de la Syrie, rapporte mercredi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Le charnier a été découvert dans la province de Daïr az Zour. Les victimes seraient des membres de la tribu d'Al Cheitaat, qui combattait les djihadistes. Leur mort porterait à plus de 900 le nombre de membres de cette tribu - qui en compte environ 70'000 - tués par les djihadistes, précise l'OSDH. Ce chiffre s'ajoute aux 700 personnes exécutées en août, en grande majorité des civils.

Les djihadistes du groupe Etat islamique contrôlent presque l'intégralité de la province de Daïr az Zour, frontalière d'une région d'Irak également sous le joug des islamistes extrémistes.

Les champs pétrolifères de la région ont assuré d'importants revenus aux djihadistes, bien que leurs opérations soient limitées depuis que la coalition menée par les Etats-Unis a procédé à des premières frappes aériennes en Syrie en septembre.

Les combattants de l'Etat islamique affrontent actuellement les troupes du président syrien Bachar al Assad près de la ville de Daïr az Zour pour le gain d'une base militaire, l'un des derniers bastions des forces gouvernementales dans l'est du pays. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!