Père Noël meurtrier: Découverte d'un neuvième corps
Actualisé

Père Noël meurtrierDécouverte d'un neuvième corps

Le corps d'une neuvième victime a été découvert vendredi matin dans les décombres d'une maison en banlieue de Los Angeles où un homme déguisé en Père Noël a tiré sur les convives d'une soirée de réveillon avant de mettre le feu à l'habitation et de se donner la mort.

Les autorités avaient précédemment fait état de la découverte de huit corps sur les lieux de la tuerie, ainsi que du décès de l'assaillant qui a quitté la maison en flammes puis s'est rendu à une quarantaine de kilomètres de là, au domicile de son frère où il a mis fin à ses jours en se tirant une balle dans la tête.

Larry Dietz a précisé que le corps d'une neuvième victime avait été découvert vendredi matin dans la maison détruite par les flammes après la reprise des recherches. Tous les cadavres étaient calcinés et aucun n'a pu être formellement identifié.

L'unique suspect, Bruce Pardo, un homme de 45 ans qui n'avait jamais eu maille à partir avec la justice, avait divorcé au bout de deux ans de mariage. Sa femme Sylvia avait demandé la dissolution de leur union le 24 mars. Le 18 décembre, Pardo était parvenu à un règlement avec son ex-épouse, qui compterait avec ses parents au nombre des morts. L'avocat de Bruce Pardo a expliqué qu'il n'avait décelé aucun signe indiquant que son client était capable d'un tel acte.

Le drame s'est déroulé à Covina, à une quarantaine de kilomètres à l'est de Los Angeles. Mercredi vers 23h30 locales, le tireur, portant une tenue de Père Noël, a fait irruption dans la maison sise dans une impasse d'un quartier calme de Covina, où se déroulait une soirée de réveillon.

La tuerie a commencé quand une fillette âgée de huit ans a ouvert la porte à Pardo, déguisé en Père Noël. L'homme, qui semblait tenir en main un cadeau, a aussitôt sorti une arme de poing et lui a tiré une balle dans le visage, avant de commencer à ouvrir le feu sur les convives qui ont tenté de prendre la fuite.

La boîte de Pardo qui semblait contenir un cadeau renfermait en réalité un engin artisanal qu'il a utilisé pour pulvériser un liquide qui a rapidement mis le feu à la maison. Selon des documents de justice, Pardo a travaillé dans la division radars d'ITT Electronic Systems jusqu'en juillet.

Deux personnes présentes lors du drame devraient se remettre de leurs blessures: la petite fille de huit ans, blessée par balle au visage, et une adolescente de 16 ans, qui a reçu une balle dans le dos. Par ailleurs, une jeune femme de 20 ans s'est blessée à la cheville en sautant d'une fenêtre de la maison. (ap)

Ton opinion