Actualisé 15.09.2007 à 18:20

Découverte d'un réseau de prostitution clandestine et forcée

La police italienne a arrêté 18 suspects lors d'un coup de filet dans des boîtes de nuit où plusieurs centaines de femmes étrangères récemment arrivées sur le territoire italien se prostituaient sous la contrainte, ont annoncé les autorités samedi.

Les enquêteurs ont expliqué lors d'une conférence de presse à Florence que les membres du réseau avaient effectué les démarches administratives pour faire venir légalement en Italie des centaines de jeunes femmes -principalement d'Ukraine, d'Arménie et du Kazakhstan- qui se destinaient à des emplois dans le monde du spectacle. Ils ont ensuite organisé leur voyage et leur hébergement à l'arrivée et les ont forcées à se prostituer dans des clubs et des appartements privés, notamment en Toscane et dans d'autres régions du nord et du centre de l'Italie.

La prostitution n'est pas illégale en Italie, mais exploiter des prostituées est un délit.

Huit boîtes de nuit ont été fermés, selon la police. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!