Actualisé 11.09.2008 à 17:33

GrèceDécouverte de 1414 tombes antiques grâce au métro de Salonique

Les archéologues grecs ont mis au jour 1414 tombes lors du percement de quatre stations du futur métro de Salonique, dans le nord du pays.

Ces vestiges datent de l'époque hellénistique à l'époque du bas empire romain (du 4e siècle avant JC au 4e siècle après JC).

La plupart de ces tombes, plus d'un millier, ont été trouvées sur un chantier au sud de la bibliothèque de l'Université de Salonique, a indiqué jeudi un communiqué du ministère grec de la Culture.

Les tombes, témoins de plus de huit siècles, sont construites en bois, en pierre ou en marbre et présentent un large éventail de types architecturaux (tombes à fosse, à ciste, à voûte, en forme d'autel) .

Dans près de 300 de ces vestiges, les archéologues ont trouvé de riches offrandes comprenant des vases en terre et en verre, des monnaies en bronze et or, notamment romaines et perses (danakes), des bijoux en bronze et en or, et des objets métalliques et en os.

En juin dernier le ministère avait annoncé la découverte de quatre couronnes en or, représentant un rameau d'olivier torsadé, dans une tombe hellénistique mise au jour sur un des chantiers du métro. Les archéologues ont également mis au jour des parties de murs antiques, des conduites d'eau et un fragment d'une mosaïque.

Tout comme à Athènes il y a quinze ans, le percement du métro de Salonique ouvre aux archéologues un vaste champ de fouilles dans une cité qui fut pendant des siècles le principal centre urbain du nord de la Grèce, après sa fondation par la royauté macédonienne antique au IVème siècle avant JC.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!