Actualisé 09.01.2009 à 15:49

Valais

Découverte des ossements de deux disparues

Des ossements humains ont été découverts l'automne dernier sur le site de l'usine Lonza à Viège ainsi que dans la région de Tourtemagne, dans le Haut-Valais.

Les analyses ADN ont permis de déterminer qu'ils appartiennent à deux femmes, une Allemande et une HautValaisanne, portées disparues respectivement depuis 2001 et 1973.

Le 16 octobre dernier, un employé de la Lonza a découvert un os à proximité de la station de pompage de l'usine, a précisé vendredi la police valaisanne. L'Institut de médecine légale à Berne a pu établir qu'il s'agissait d'un os du squelette d'une septuagénaire, domiciliée à Karlsruhe, en Allemagne.

Cette femme passait ses vacances dans son appartement à Ausserbinn. Le matin du 2 juillet 2001, elle était partie à pied dans l'intention d'effectuer des courses à Ernen ou Binn. Cette dame qui était âgée à l'époque de 72 ans avait été vue pour la dernière fois le jour même vers 10.00 heures, près du portail nord du tunnel du Binnal.

Dans la région de Tourtemagne, un promeneur a découvert le 11 novembre dernier au lieu-dit «Tännu», à environ 200 mètres d'un baraquement militaire, dans un bisse, un crâne humain puis un squelette et des morceaux de tissu. L'Institut de médecine légale à Berne a pu établir que le squelette était celui d'une sexagénaire domiciliée à Unterems. Agée à l'époque de 68 ans avait quitté le véhicule d'une connaissance dans l'après-midi du 2 octobre 1973, devant son domicile. Elle avait été vue pour la dernière fois le même jour à 16.30 heures dans le village d'Ergisch. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!