Actualisé 02.04.2013 à 15:27

SuisseDéficits et excédents font jeu égal

Vingt-et-un cantons ont publié leurs comptes de l'année 2012. Parmi eux, onze font état de bénéfices et dix de pertes.

La plupart des cantons ont déjà présenté leurs comptes 2012, mais pas Vaud ni Genève. Sur les 21 comptes cantonaux publiés jusqu'ici, onze font état d'excédents de recettes et dix de déficits. Le nouveau financement hospitalier n'est pas parvenu à essouffler les cantons. Les gouvernements étaient plus pessimistes au moment de budgétiser. Quinze d'entre eux sur 21 anticipaient des déficits. En plus des coûts liés au nouveau financement hospitalier, d'aucuns prévoyaient qu'ils ne recevraient pas de versements de la Banque nationale suisse en 2012 à cause de la crise du franc fort, une manne d'un milliard finalement répartie entre les collectivités publiques.

En Suisse Romande, Fribourg affiche un bénéfice pour la 11e fois consécutive, qui s'élève pour 2012 à 10,6 millions de francs. De son côté, Neuchâtel boucle sur un excédent de 96'000 francs grâce à une forte hausse des recettes fiscales. Le canton du Jura présente un déficit de 7,1 millions, supérieur de 4 millions au budget, un écart qu'il met sur le compte du financement des hôpitaux. Jusqu'ici, les cantons affichant les excédents de bénéfices les plus élevés sont ceux de Bâle-Ville (183 millions de francs), Zurich (106 millions) et des Grisons (44 millions). Ce sont aussi ceux qui ont vu leurs recettes fiscales fortement augmenter. Les deux premiers signent leur 8e exercice positif et le dernier son 10e. Les plus gros déficits concernent Berne (196 millions), le Tessin (97,6 millions) et Schwyz (94,8 millions).

Belles dégringolades

Certains cantons ont pour ainsi dire dégringolé dans les chiffres rouges. Le canton de Berne n'avait pas présenté de déficit depuis 1997. Un résultat en partie dû à une baisse importante des recettes fiscales, à cause des parts à l'impôt fédéral direct. Au Tessin, les impôts sur le revenu des entreprises et banques est en recul de 40 millions, alors que les dépenses dans la santé et le social ont augmenté. Lucerne et Shaffhouse s'enfoncent aussi dans le rouge. Au vu d'une baisse importante de leurs recettes, ils ont présenté des déficits de plusieurs dizaines de millions plus lourds que prévus, soit de 57,4 et 29,9 millions de francs. Le canton de Thurgovie affiche son premier déficit depuis 13 ans, qui s'élève à 36,5 millions et est dû à une hausse importante des subventions pour les écoles communales.

D'autres cantons ont été contraints de puiser dans leurs réserves: St-Gall, Argovie et Obwald y ont tiré respectivement 200 millions, 24 millions et 5 millions de francs. Le canton d'Argovie a ainsi évité le déficit (0,9 million d'excédent de recettes), alors que St-Gall et Obwald l'ont atténué (2,2 millions et 5,3 millions de déficits). Vaud, Genève, Soleure, Zoug et Bâle-Campagne doivent encore présenter leurs comptes. Les deux cantons romands ont prévu de le faire après le 10 avril. Vaud prévoyait au budget en 2011 un excédent de recettes de 18 millions de francs et Genève le déficit le plus important de tous les cantons, estimé à 429 millions. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!