Manifestations: Défilés anti UDC en Suisse romande
Actualisé

ManifestationsDéfilés anti UDC en Suisse romande

Des centaines d'opposants à l'initiative contre le renvois des étrangers criminels ont manifestés mardi soir à Genève, Lausanne et Fribourg.

par
map

La neige et un froid de canard n'ont pas empêché des centaines d'individus de sortir crier leur mécontentement quant au résultat de la votation de ce week-end.

A Genève, sur la Place Neuve, environ 250 personnes ont défilé dans le calme en scandant des : "UDC t'es foutu, la jeunesse est dans la rue!" ou encore "Nous sommes tous des moutons noirs!".

Le public de cette manifestation, non autorisée, était surtout composé de jeunes qui se sont mobilisés à l'appel des mouvements de la Gauche.

Quelque 600 personnes ont défilé mardi à Lausanne contre la discrimination qu'implique l'initiative UDC acceptée dimanche. A Fribourg, une cinquantaine de personnes se sont rassemblées au centre ville pour le même motif.

Les étrangers ne sont pas responsables de la crise, ils ne doivent pas être pris comme bouc émissaire, souligne le Mouvement de lutte contre le racisme (MLCR). Celui-ci avait organisé la manifestation lausannoise.

Partis de la place St-François vers 17h40, les participants ont longuement défilé dans les rues de la ville malgré le froid glacial. S'arrêtant devant le Service de la population, ils ont hué la politique cantonale concernant les étrangers, a constaté l'ATS. «Barrons la route au racisme», «mêmes droits pour tous» proclamaient notamment banderolles et pancartes.

«Les étrangers ne sont responsables ni de la criminalité, ni du chômage, ni de la pénurie de logements, ni de la baisse des retraites. Ils n'ont pas à payer de leur dignité et de leurs droits les crises que nous traversons», s'insurge le MLCR. «Nous devons leur montrer notre solidarité».

La manifestation était soutenue par plusieurs collectifs de défense de l'asile, des communautés étrangères, des syndicats, solidaritéS, les Verts et la Gauche anticapitaliste. Une première manifestation à l'appel du MLCR, le 6 novembre, avait réuni 500 personnes.

Plus de 200 personnes se sont réunies à Genève malgré le froid. (Vidéo: 20 Minutes)

Ton opinion