Mondial 2010: Déflagration ressentie près du stade

Actualisé

Mondial 2010Déflagration ressentie près du stade

Un bruit sourd suivi d'une onde de choc qui a fait trembler le sol a été entendu au stade de Soccer City de Johannesburg et alentour dimanche à la mi-journée

«Il n'y a pas eu d'explosion. Il s'agit de l'activité minière normale près du stade», a déclaré à l'AFP le porte-parole du Loc, Rich Mkhondo.

Deux heures et demie après cette déflagration, la police a confirmé cette thèse. «Je peux vous confirmer que ce n'était pas une explosion mais un tremblement de terre dû à des activités minières», a dit à l'AFP Noxolo Kweza, porte-parole de la police du Gauteng (région de Johannesburg), présente au Centre de commandement du stade de Soccer City.

«Cela ne s'est pas produit aux alentours immédiats du stade, a-t-elle précisé. L'onde de choc a été ressentie à plus de 20 kilomètres du stade. Il y a plusieurs zones minières aux alentours, comme Carletonville et Klerksdorp».

Un «bang» lointain a été entendu depuis le centre de presse situé à environ 400 mètres du stade et à l'intérieur du stade, où venait de se dérouler une conférence de presse de la Fifa, ont constaté des journalistes. Les murs de la salle où se tenait ce point-presse quotidien en ont tremblé. (afp)

Ton opinion