Fribourg: Défoncé, sans assurance et sans permis, il cause une course poursuite

Publié

FribourgDéfoncé, sans assurance et sans permis, il cause une course poursuite

Des policiers ont eu fort à faire pour appréhender un fou du volant de 39 ans qui a tenté de les semer dans les rues de Marly l’été passé.

par
Xavier Fernandez
Les policiers n’ont pas pu évaluer sa vitesse avec certitude, mais ils ont eu du mal à le suivre cette nuit de juin dernier (image d’illustration).

Les policiers n’ont pas pu évaluer sa vitesse avec certitude, mais ils ont eu du mal à le suivre cette nuit de juin dernier (image d’illustration).

Pixabay

Les lois, c’est pas son truc, à Youssouf*. Et il l’a dangereusement démontré le 13 juin dernier. Vers 3 h 30 du matin, des motards de la police fribourgeoise ont commencé à le suivre, alors qu’il roulait au volant de sa Suzuki Swift. Dès qu’il s’en est aperçu, ce Français de 39 ans a écrasé le champignon pour tenter de les semer. Une course poursuite à haute vitesse s’est alors engagée dans les rues de Marly (FR). Finalement, les policiers sont parvenus à le dépasser pour lui couper la route et le fou du volant s’est arrêté.

Les forces de l’ordre ont alors découvert que ses plaques correspondaient en réalité à une Opel Corsa. Quant à la Suzuki, elle n’avait jamais été immatriculée et elle n’était couverte par aucune assurance. Lors de son audition, Youssouf a néanmoins admis qu’il roulait avec tous les jours depuis plusieurs semaines. Mais le plus fort était à venir. Un test sanguin a révélé un taux de THC (le principe actif du cannabis) plus de dix fois supérieur à la limite de tolérance. Il aurait d’ailleurs acquis et consommé entre 1,6 et 3,3 kg de marijuana dans les trois années précédant son arrestation.

Pour l’ensemble de son œuvre, il vient d’écoper d’une amende de 2500 francs, ainsi que de jours-amende pour un montant total de 7200 francs. Si le sursis ne lui a pas été accordé, c’est que Youssouf avait déjà été condamné par les autorités genevoises, en mars 2021, pour avoir conduit une voiture sans permis. «Dans ces conditions, seul un pronostic d’avenir défavorable doit être posé», estime le Ministère public fribourgeois.

Prénom d’emprunt

Ne ratez plus aucune info

Pour rester informé·e sur vos thématiques préférées et ne rien manquer de l’actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque jour, directement dans votre boîte mail, l’essentiel des infos de la journée.

Ton opinion