Etats-Unis: Déguisé en banane, kalachnikov au poing

Actualisé

Etats-UnisDéguisé en banane, kalachnikov au poing

Un jeune homme a été arrêté au bord d'une route au Texas. Son accoutrement était censé faire la promotion d'un magasin d'armes de la région.

par
Cécile Fandos
Austin (Texas)
L'arrestation du jeune homme-sandwich a été filmée par des badauds et publiée sur les réseaux sociaux

L'arrestation du jeune homme-sandwich a été filmée par des badauds et publiée sur les réseaux sociaux

«Cela allait être un super évènement», a regretté Derek Poe. Propriétaire d'une armurerie à Beaumont, dans le sud-est du Texas, il avait prévu tout une série d'animations pour fêter la réouverture de son commerce. Pour faire un peu de publicité à l'événement, il avait recruté un jeune homme de 18 ans, qu'il avait affublé d'un déguisement de banane et muni d'une kalachnikov.

Mais des automobilistes ont été interloqués par cet homme-sandwich un peu spécial et ont alerté les forces de l'ordre, qui sont intervenues. Le jeune homme n'a été que brièvement incarcéré, quand bien même les policiers ont découvert que sa kalachnikov était munie d'un chargeur contenant une cinquantaines de balles, raconte la chaîne de télévision locale 12 News. Car, au Texas, le port d'armes est parfaitement légal, même si elles dépassent la catégorie des armes de poing.

Sollicitations commerciales interdites

En revanche, un règlement municipal interdit les sollicitations commerciales au bord des routes et c'est ce motif qu'ont invoqué les autorités pour mettre un terme aux agissements du jeune employé. La police aurait aussi réuni les éléments nécessaires pour formuler par la suite des accusations relatives à l'exposition d'armes en public.

Pour son employeur, cette interpellation correspond à une grave atteinte à la liberté du port d'armes et au 2e amendement de la Constitution américaine protégeant ce droit. «On ne devrait pas avoir à demander la permission d'exercer sa liberté», regrette-t-il, amer. De quoi gâcher la journée de Derek Poe, qui se faisait tout une joie de la réouverture de son magasin annoncée à grand fracas sur Facebook.

Mais l'homme ne compte pas en rester là. Galvanisé par cette mésaventure, il prévoit déjà d'exhiber son désormais célèbre costume de banane lors d'une manifestation en faveur du port d'armes, qui a lieu samedi.

FranceUSAMedia.com

Ton opinion