Schwytz: Déguisés en Ku Klux Klan: «Ça va trop loin»
Actualisé

SchwytzDéguisés en Ku Klux Klan: «Ça va trop loin»

Un groupe de personnes s'est déguisé en membres de l'organisation raciste américaine, lundi au carnaval de Schwytz. Un expert dénonce un comportement «de mauvais goût».

par
gwa/ofu/ats

De nombreuses personnes ont inondé les rues de Schwytz, lundi à l'occasion du carnaval. Un lecteur alémanique de «20 Minuten» passait un supermoment jusqu'à ce qu'il arrive sur la place Centrale, où se trouvaient une douzaine de personnes déguisées en membres du Ku Klux Klan.

«Ça va vraiment trop loin», critique le jeune homme de 23 ans. L'Alémanique concède qu'à carnaval beaucoup de choses sont permises. Mais selon lui, certaines limites ne doivent pas être dépassées.

«Action probablement pas punissable»

Daniel Kettiger, avocat et expert en racisme, explique que le Ku Klux Klan est l'exemple phare d'une organisation prônant la suprématie des Blancs sur les Noirs. «Il s'agit là d'un racisme radical et militant envers les Noirs.» Selon l'expert, un tel déguisement est de «mauvais goût», même à carnaval.

À la question de savoir si ce comportement est illégal, il répond que le groupe pourrait tout au plus être sanctionné pour discrimination raciale. «Or comme les faits se sont produits à carnaval et qu'il faut partir du principe qu'il règne durant ces festivités une grande liberté d'expression, leur action n'est probablement pas punissable.»

Selon Daniel Kettiger, la situation aurait en revanche été tout autre si le groupe s'était rendu devant un centre de requérants où se trouve une majorité de personnes de couleur. «Dans ce cas, on pourrait parler de violation de la norme antiraciste.»

Enquête ouverte

Selon des informations de «Blick», les personnes déguisées en membres du Ku Klux Klan ne sont pas de simples carnavaliers. «Il s'agit de personnes issues de la scène d'extrême droite», confie un homme souhaitant rester anonyme. Et d'ajouter: «Ce n'est pas une plaisanterie. Ces néonazis sont violents. Certaines de ces personnes viennent d'Ibach (SZ), de Schwytz et du Muotathal (SZ).»

Contactée par le quotidien alémanique, la police cantonale schwytzoise dit être au courant de l'affaire. Une enquête est en cours.

Mouvement toujours vivant

Le Ku Klux Klan a été fondé en 1865 dans le Tennessee, aux États-Unis, au moment de l'abolition de l'esclavage. Les membres de ce mouvement suprématiste blanc ont alors semé la terreur et la mort parmi la communauté noire.

Bien que déstructurée, l'organisation fait toujours des adeptes. Jusqu'à 8000 personnes s'en réclameraient aux États-Unis, selon les estimations. Ils ont établi des contacts avec des groupes d'extrême droite à l'étranger. Les «chevaliers blancs européens de la croix enflammée» (European White Knights of the Burning Cross) sont considérés comme une ramification.

Ton opinion