LNA: Déjà conquis par l'ambiance seelandaise

Actualisé

LNADéjà conquis par l'ambiance seelandaise

Le Canadien Tyler Seguin est arrivé à Bienne mardi. L'attaquant des Boston Bruins s'est entraîné hier pour la première fois avec ses nouveaux coéquipiers.

par
Marc Fragnière
Bienne
Tyler Seguin joue aux Boston Bruins.

Tyler Seguin joue aux Boston Bruins.

– Tyler, vous avez assisté au match entre Bienne et Ambri-Piotta. Qu'avez-vous pensé du niveau de jeu proposé?

«J'ai été surpris par la rapidité des débats. En raison de la plus grande surface de glace, les espaces permettent de développer le jeu différemment. »

– La dimension des patinoires, justement, influe directement sur le style de jeu. Pour vous, est-ce que ce sera un problème de vous adapter?

«Je pense qu'il faudra m'habituer aux espaces et que dans les premiers temps, je vais devoir prendre mes repères. Mais je ne m'inquiète pas, ce n'est pas la première fois que j'évoluerai sur des patinoires européennes.»

– Durant le lock-out de la NHL, vous serez Biennois. Comment avez-vous atterri au HCB?

«J'avais diverses propositions. En Amérique du Nord, le niveau du hockey helvétique a très bonne presse. Ensuite, je me suis un peu renseigné sur la région de Bienne et sur le club et j'ai décidé de venir. Je suis là pour me mettre au service de l'équipe.»

– Avez-vous apprécié la différence entre le public plutôt aseptisé de la NHL et celui plutôt bruyant de la LNA?

«Effectivement, l'ambiance de ce soir (ndlr: l'interview a été réalisée mardi après le match entre Bienne et Ambri) était formidable. Ça m'a fait chaud au cœur. J'ai retrouvé un peu de l'atmosphère qui régnait dans les matches de juniors.»

– Vous êtes habitué aux enceintes luxueuses de la NHL. Que vous inspire la vétusté du Stade de Glace?

«Ça me rappelle clairement mes jeunes années. J'ai grandi dans ce genre de vestiaires. Cela me fait plaisir, c'est ça, le vrai hockey!»

Ton opinion