Guerre en Ukraine – Déjà dix millions de personnes ont fui leurs foyers à cause de l’invasion russe
Publié

Guerre en UkraineDéjà dix millions de personnes ont fui leurs foyers à cause de l’invasion russe

Selon le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, plus d’un quart de la population ukrainienne a dû se déplacer dans le pays ou se réfugier à l’étranger depuis le 24 février dernier.

Selon l’Unicef, plus de 1,5 million d’enfants ont fui à l’étranger depuis le début des combats en Ukraine.

Selon l’Unicef, plus de 1,5 million d’enfants ont fui à l’étranger depuis le début des combats en Ukraine.

AFP

Dix millions de personnes, soit plus d’un quart de la population en Ukraine, ont désormais fui leurs foyers en raison de la guerre «dévastatrice» menée par la Russie, a déclaré dimanche le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés Filippo Grandi.

«La guerre en Ukraine est si dévastatrice que dix millions de personnes ont fui, soit déplacées à l’intérieur du pays, soit réfugiées à l’étranger», a déclaré Filippo Grandi sur Twitter. «Parmi les responsabilités de ceux qui font la guerre, partout dans le monde, il y a les souffrances infligées aux civils qui sont forcés de fuir leurs maisons», a-t-il ajouté.

L’agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), a précisé dimanche que 3’389’044 Ukrainiens avaient quitté le pays depuis le début de l’invasion russe, le 24 février, et que 60’352 autres avaient pris la route de l’exode. Environ 90% des personnes qui ont fui sont des femmes et des enfants. Les hommes âgés de 18 à 60 ans peuvent être appelés sous les drapeaux et ne peuvent pas partir.

Risque réel et croissant de traite et d’exploitation d’êtres humains

L’Unicef, l’agence des Nations Unies pour l’enfance, a déclaré de son côté que plus de 1,5 million d’enfants faisaient partie de ceux qui ont fui à l’étranger, et a prévenu que les risques de traite et d’exploitation des êtres humains auxquels ils sont confrontés étaient «réels et croissants».

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) des Nations Unies a également indiqué qu’à la date de mercredi, 162’000 ressortissants de pays tiers avaient fui l’Ukraine vers les États voisins. Des millions d’autres sont partis de chez eux mais restent à l’intérieur des frontières de l’Ukraine. Les agences de l’ONU et les agences connexes indiquent que quelque 6,48 millions de personnes seraient déplacées à l’intérieur de l’Ukraine à la date de mercredi.

Selon les chiffres du HCR, six réfugiés ukrainiens sur dix (2’050’392 à ce jour) ont traversé la frontière polonaise et 527’247 Ukrainiens ont gagné la Roumanie. La grande majorité d’entre eux se sont rendus ensuite dans d’autres pays situés plus loin en Europe.

Ils déposent leur famille à la frontière et repartent au front

La frontière moldave est la plus proche de la grande ville portuaire d’Odessa, dans le sud de l’Ukraine. Le HCR a indiqué que 362’514 Ukrainiens avaient traversé la frontière vers la Moldavie, pays pauvre non-membre de l’UE.

Au check point de Palanca, à la frontière entre la Moldavie et l’Ukraine, des milliers de personnes arrivent chaque jour, fuyant les attaques contre la ville de Mikolaïv.

Au check point de Palanca, à la frontière entre la Moldavie et l’Ukraine, des milliers de personnes arrivent chaque jour, fuyant les attaques contre la ville de Mikolaïv.

AFP

Médecins sans frontières (MSF), au point de passage de Palanca (Moldavie), le plus proche d’Odessa, a déclaré que des milliers de personnes arrivaient chaque jour. Selon l’ONG, la majorité des personnes qui y passent sont des réfugiés qui fuient les attaques contre Mikolaïv. L’organisation précise que des hommes déposent des femmes et des enfants dans des voitures avant de repartir pour le front.

Le nombre de réfugiés ukrainiens qui ont traversé la frontière hongroise a maintenant dépassé les 300’000, selon le HCR. La Hongrie compte cinq postes-frontières avec l’Ukraine. Un total de 245’569 Ukrainiens a traversé la frontière slovaque, la plus courte du pays.

Près de 200’000 réfugiés en Russie et Biélorussie

Enfin, 184’563 réfugiés ont cherché refuge en Russie depuis le début de l’invasion et 2548 réfugiés se sont rendus en Biélorussie, selon le HCR. En outre, 50’000 personnes auraient traversé la frontière russe depuis les régions prorusses de Donetsk et de Lugansk, dans l’est de l’Ukraine, entre le 21 et le 23 février.

Avant le conflit, l’Ukraine comptait 37 millions d’habitants dans les régions sous contrôle gouvernemental, à l’exclusion de la Crimée annexée par la Russie et des régions séparatistes prorusses de l’est.

(AFP)

Ton opinion