Actualisé 12.06.2012 à 06:15

De France 2 à TF1Delahousse serait prêt à passer à «l'ennemi»

Le présentateur vedette, en délicatesse avec France 2, serait en pourparlers avec TF1. Objectif: reprendre le «20 heures».

de
Ana Cardoso/GuideTVCinéma
La rumeur d'une visite du journaliste de 42 ans à Martin ­Bouygues a enflammé le monde de la télé.

La rumeur d'une visite du journaliste de 42 ans à Martin ­Bouygues a enflammé le monde de la télé.

Les rumeurs qui donnaient Laurent Delahousse favori pour s'asseoir dans le fauteuil de Laurence Ferrari se précisent.

Renaud Revel, rédacteur en chef de «L'Express», a avancé hier que le présentateur de France 2 a rencontré Martin Bouygues, propriétaire de TF1. Les deux hommes auraient discuté des modalités de l'arrivée du journaliste. Renaud Revel a noté que c'était désormais au niveau de Martin Bouygues que se négociait cette arrivée et non plus au niveau de Nonce Paolini, président-directeur général du groupe.

Des déclarations vigoureusement démenties par le groupe Bouygues dans un communiqué. Il assure que Laurent Delahousse n'a jamais rencontré le propriétaire de TF1. «La décision du remplacement de Laurence Ferrari est du strict ressort de Nonce Paolini, qui a toute la confiance de Martin Bouygues.»

Aucun contact, donc, entre le propriétaire de TF1 et le journaliste de France 2. Mais rien sur d'éventuelles discussions entre Delahousse et Paolini. D'autant que le favori pour le remplacement de Laurence Ferrari a brillé par son absence sur France 2, dimanche dernier. Il n'a pas présenté le «13 heures», alors qu'il était à l'antenne vendredi et samedi. Il n'était pas présent non plus lors de la soirée électorale.

Selon le site de Jean-Marc Morandini, le journaliste aurait pris congé toute cette journée, après avoir appris qu'il n'était pas inclus dans le dispositif de la chaîne, lors de cette émission. Ses relations avec France Télévisions ne semblent donc plus au beau fixe, ce qui alimente encore les rumeurs de départ.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!