Drogues et prévention: Delarue fait des remous
Actualisé

Drogues et préventionDelarue fait des remous

Le passage de l'ex-roi du paysage audiovisuel au gymnase de la Broye, mercredi prochain, fait des vagues.

par
pom
L'animateur a soigné son addiction à la cocaïne à Nyon (VD), en 2010. (photo: AFP)

L'animateur a soigné son addiction à la cocaïne à Nyon (VD), en 2010. (photo: AFP)

Addiction Info Suisse craint que l'animateur, disparu de l'antenne à cause de sa dépendance à la drogue, ne suscite des comportements contre-productifs. L'organisation reconnaît certes que son récit devrait renforcer des réactions du type «je ne veux pas arriver à ça» chez des jeunes peu exposés à d'éventuels problèmes liés aux drogues.

A l'opposé, elle s'inquiète pour ceux en situation difficile: «La présentation d'une trajectoire comme la sienne peut provoquer une attirance pour un style qui promet la reconnaissance dans une culture parallèle.» Verdict dans six jours.

Jean-Luc Delarue avait présenté ses excuses à la tv

Ton opinion