Délit d'initié chez Mattel
Actualisé

Délit d'initié chez Mattel

NEW YORK. Des actionnaires du fabricant américain de jouets Mattel ont lancé une action en justice contre le groupe pour communication trompeuse et délit d'initié, à la suite des rappels massifs de jouets cet été.

Selon les plaignants, Mattel a volontairement repoussé «à parfois plusieurs mois» ses comptes-rendus aux autorités de régulations, car «les dirigeants se cachent derrière ces retards pour faire des bénéfices substantiels en vendant des actions Mattel avant que la mauvaise nouvelle ne soit rendue publique auprès du régulateur et que des rappels massifs ne soient ordonnés.

ats

Ton opinion