Jura: Délit de chauffard pour ne pas être en retard au ciné
Actualisé

JuraDélit de chauffard pour ne pas être en retard au ciné

Un jeune conducteur a écopé d'une année de prison avec sursis pour avoir roulé à 144 km/h au lieu de 80 km/h, car il ne voulait pas rater le début du film.

par
mkm
Le tunnel de Bure est limité à 80 km/h.

Le tunnel de Bure est limité à 80 km/h.

Keystone

Son audience devant le juge pénal de Porrentruy n'aura pas duré plus de dix minutes, hier. Un Ajoulot de 20 ans, sans antécédents judiciaires, a immédiatement reconnu les faits et accepté sa peine. Le jeune homme a admis avoir roulé à 144 km/h au lieu des 80 km/h autorisés, sur l'A16 entre Porrentruy et Boncourt, en décembre 2016.

Ce soir-là, il se rendait au cinéma à Audincourt, en France voisine, relève «Le Quotidien jurassien» dans son édition de jeudi. Pour ne pas rater le début du film, il a appuyé sur l'accélérateur comme s'il jouait dans «Fast and Furious», d'autant plus qu'il croyait ce tronçon limité à 100 km/h. Sauf qu'à l'entrée du tunnel de Bure, le flash d'un radar a mesuré son excès: il était de... 64 km/h!

Le jeune homme a écopé d'un an de prison avec trois ans de sursis pour infraction grave à la loi sur la circulation routière, détaille «Le Quotidien jurassien». «C'est le minimum syndical en cas de délit de chauffard», lui a rappelé le juge pénal. Quant à la durée de son retrait de permis, elle sera décidée par l'Office des véhicules du Jura.

Ton opinion