Fribourg: Demande d'initiative contre Islam et Société
Actualisé

FribourgDemande d'initiative contre Islam et Société

L'UDC fribourgeoise a déposé jeudi sa demande d'initiative constitutionnelle contre le Centre Suisse Islam et Société de Fribourg.

Le texte soumis à la chancellerie d'Etat est muni de 126 signatures, soit 26 de plus que le minimum requis de 100 paraphes.

Il demande «que la Constitution cantonale soit modifiée afin d'introduire une base légale n'autorisant pas la création d'un centre «Islam et société» tel que projeté et empêchant ainsi qu'une quelconque formation étatique d'imams soit instaurée».

Rappelons qu'en réalité, ce centre n'est plus seulement un projet. Il existe déjà depuis le 1er janvier, avec un premier cours dispensé au semestre d'été par son directeur Hansjörg Schmid: «L«Europe entre communauté de valeurs et topos d«exclusion. Explorations de l«éthique sociale chrétienne et islamique».

Dialogue interreligieux

L'institut est dédié à la recherche et au dialogue interreligieux. Il vise aussi à offrir aux imams et aux personnes de référence des communautés musulmanes des connaissances utiles à l'intégration dans l'environnement suisse. Le centre s'adresse également aux personnes qui, dans leur profession, sont en contact avec des musulmans.

Le comité central de l'UDC fribourgeoise avait voté fin janvier en faveur de cette initiative par 51 voix, sans opposition et cinq abstentions. Il craint qu'à long terme, l'institut finisse tout de même un jour par former des imams.

La chancellerie d'Etat doit maintenant contrôler cette demande, avant une publication dans la Feuille officielle dans 21 jours au plus tard. Le texte devra alors recueillir au moins 6000 signatures dans un délai de 90 jours. (ats)

Ton opinion