Démantèlement d'une filière d'immigration clandestine
Actualisé

Démantèlement d'une filière d'immigration clandestine

Une filière pakistanaise d'immigration clandestine ayant des ramifications dans de nombreux pays en Europe et au-delà a été démantelée dans la région de Paris.

La police a interpellé 15 personnes, a-t-on appris jeudi soir de source policière.

Cette filière «extrêmement organisée» disposait de relais au Pakistan, en Afrique du Sud, en Russie, en Slovaquie, en Ukraine, mais aussi en Espagne, en Grèce et en Italie. Elle convoyait les clandestins depuis le Pakistan, moyennant «de 2200 à 6000 euros par personne», soit via l'Europe de l'Est, soit par la Grèce et Chypre, soit via l'Afrique ou la Malaisie.

Les suspects, huit principaux membres présumés du réseau en France (organisateurs, logeurs et passeurs) et sept Pakistanais majeurs en situation irrégulière, devraient pour la plupart être présentés à la justice à l'issue de leur garde à vue, a-t-on précisé de même source.

Après plusieurs semaines d'enquête, les policiers de l'Office central pour la répression de l'immigration irrégulière et de l'emploi des étrangers sans titre, sont intervenus mardi près de Paris à Limeil-Brévannes, Valenton et Villeneuve-Saint-Georges, où ont eu lieu les interpellations.

Les perquisitions menées dans les différents domiciles ont permis la découverte de nombreux documents: des passeports, dont certains authentiques d'origine pakistanaise, des cartes de résidents françaises et portugaises contrefaites, plusieurs dossiers de demandes de régularisations, ainsi que des documents attestant de l'emploi d'irréguliers dans le secteur du bâtiment.

Les auditions des personnes interpellées ont permis «de déterminer le rôle de chacun». Elles ont également permis de tracer les «routes» empruntées par cette filière jusqu'à la France, principal lieu de transit, avant des destinations finales, déterminées «au gré des opportunités de régularisations offertes par différents pays d'Europe occidentale», a-t-on indiqué de même source. (ats)

Ton opinion