12.02.2020 à 10:51

Vaud

Déménagement du Venoge Festival pas encore acté

L'open air avait annoncé qu'il se tiendrait dès 2021 sur la commune de Cossonay. Rien n'est pourtant encore fait.

de
fec
Le festival se déroule actuellement sur les terrains de foot de Penthalaz (VD).

Le festival se déroule actuellement sur les terrains de foot de Penthalaz (VD).

Simcast

Si l'édition 2020 de l'événement est assurée de se dérouler à Penthalaz (VD), celle de 2021 est encore dans le flou. Et ce bien que les organisateurs aient annoncé en novembre 2019 que le Venoge aurait lieu dès 2021 sur la zone Sportive En Marche de Cossonay (VD), à quelques encablures de son site historique.

Ainsi, selon «La Côte», cette annonce «a surpris une partie du législatif de Cossonay, voire de la population» a reconnu la Municipalité devant le Conseil communal, lundi 10 février 2020. De plus de nombreuses interrogations restent en suspens, surtout relatives aux parkings qui devraient prendre place sur des terrains agricoles. «À ce jour, aucun contact n'a eu lieu avec les propriétaires et les exploitants. Ce que le syndic regrette. Il reconnaît que si ceux-ci refusent en bloc, le festival ne se fera tout simplement pas à Cossonay», écrit encore «La Côte».

Pour le conseiller communal de Cossonay Jean-Pierre Bernhard, auteur d'une interpellation et susceptible d'être contacté pour mettre des terrains à disposition, «c'est comme si le festival nous refilait la patate chaude». Pour lui le Venoge a mis «la charrue avant les boeufs», une négociation aurait en effet dû se dérouler avant l'annonce du déménagement. «Si l'on refuse (ndlr: de mettre des terrains à disposition), on va accuser les agriculteurs d'être responsables de l'annulation du festival à Cossonay. Or, s'il y a un responsable, ce sera le Venoge». Selon «24 heures», les autorités ont indiqué que des contacts seraient établis d'ici au mois de mars 2020. Le quotidien précise également que le comité du festival sera présent lors de la séance du conseil communal du 27 avril 2020 pour répondre aux questions des élus.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!