Actualisé 12.08.2008 à 11:39

démissionDémission du juge d'instruction fédéral Paul Perraudin

Le juge d'instruction fédéral Paul Perraudin quittera ses fonctions à fin octobre prochain.

Les autorités de poursuite pénale de la Confédération vont perdre un spécialiste de la lutte anti-corruption: le juge d'instruction fédéral Paul Perraudin a en effet annoncé sa démission au 31 octobre prochain. Il a été appelé à de nouvelles fonctions dans l'économie privée, a communiqué mardi le Tribunal pénal fédéral à Bellinzone.

Paul Perraudin, 56 ans, est en fonction depuis juin 2002. Il est le suppléant du 1er juge d'instruction fédéral et le responsable de l'antenne romande de l'Office des juges d'instruction fédéraux. Avocat et économiste de formation, il a commencé sa carrière en 1983 en tant que juge d'instruction du canton de Genève.

«J'ai pris la décision de quitter 25 ans de magistrature pour relever un nouveau défi et mettre mon expérience à disposition d'un employeur de l'économie privée», a déclaré le juge Perraudin à l'AP. Il ne s'est pas exprimé sur ses motivations et son futur employeur.

Paul Perraudin s'est fait connaître au-delà des frontières par ses enquêtes sur de grosses affaires de corruption ayant transité par la Suisse. Il s'agissait notamment du scandale touchant le groupe pétrolier Elf Aquitaine et de l'affaire des frégates française livrées à Taïwan. En juin dernier, il avait clos la procédure concernant les fonds du clan mexicain Salinas avec la remise aux autorités mexicaines de 74 millions de dollars. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!