Illinois: Démission du nouveau sénateur réclamée

Actualisé

IllinoisDémission du nouveau sénateur réclamée

Le nouveau gouverneur de l'Illinois (nord), Pat Quinn, a réclamé vendredi la démission du successeur de Barack Obama au Sénat, Roland Burris.

Celui-ci est empêtré dans un scandale politique.

Roland Burris est soupçonné de parjure après avoir été désigné pour succéder à Barack Obama au Sénat par le gouverneur de l'Illinois, Rod Blagojevich, lui-même destitué fin janvier pour corruption.

Lors d'une audition devant le Sénat en janvier, M. Burris, 71 ans, avait juré ne jamais avoir conclu d'accord avec M. Blagojevich pour obtenir le poste de sénateur laissé vacant par Barack Obama.

M. Blagojevich, arrêté début décembre, est accusé d'avoir voulu monnayer le siège du président américain au plus offrant.

Mais, le 8 février, Roland Burris avait apporté une "clarification" à son témoignage devant le Sénat dans laquelle il admettait avoir oublié de mentionner avoir eu plusieurs conversations avec le frère du gouverneur et ses collaborateurs au sujet du siège de M. Obama.

Lundi, il avait précisé à la presse avoir tenté de rassembler des fonds pour M. Blagojevich, à la demande de son frère, mais sans succès.

Roland Burris, seul sénateur noir américain, comme l'était Barack Obama avant lui, a prêté serment le 15 janvier.

Le ministre de la justice de l'Illinois a réclamé à un procureur local d'examiner si M. Burris devrait être inculpé pour parjure et une commission chargée de l'éthique au Sénat examine également cette affaire. (ats)

Ton opinion