Démobilisation générale, mais Krueger garde la foi
Actualisé

Démobilisation générale, mais Krueger garde la foi

HOCKEY – L'équipe nationale ne rassemblera pas ses meilleurs éléments, dès vendredi à Bâle, à l'occasion de la Skoda Cup.

Avec trois matches en trois jours face à l'Allemagne, la Slovaquie et l'Autriche, la tâche de l'équipe de Suisse s'annonce rude. Car, après Sprunger, Thomas Ziegler, Hiller, Blindenbacher, Déruns et Jeannin, c'est Julien Vauclair (Lugano/infection virale) qui a renoncé à l'unique compétition disputée par l'équipe de Suisse sur son territoire cette année. Krueger a rappelé d'urgence Du Bois (Ambri-Piotta) et le néophyte Von Gunten (22 ans/Kloten). Néanmoins, rien ne ternira l'éternel optimisme du coach national. Il sait qu'il doit composer avec des clubs méfiants à deux semaines du début des play-off. Les états-majors retiennent leurs joueurs au moindre bobo et ils voient d'un mauvais oeil la position de Davos, leader de LNA, qui ne compte qu'un joueur – Ambühl – dans la sélection suisse à Bâle.

De surcroît, la faveur accordée à Martin Plüss, laissé à la disposition de Västrä Frolunda (Suè), n'a pas fini de faire jaser. Finalement, Krueger a retenu 26 joueurs pour effectuer un tournus. Les meilleurs seront retenus pour les Mondiaux de Moscou, fin avril.

(mfr/si)

Ton opinion