Broye: Déneigée par Fribourg, «oubliée» des Vaudois
Actualisé

BroyeDéneigée par Fribourg, «oubliée» des Vaudois

Le tronçon qui relie Ecublens (FR) à Carrouge (VD) n'est déblayé que d'un côté de la frontière. Et ça dure depuis dix ans.

par
Côme Gallet

«Chacun sa route, chacun son chemin»: le tube du chanteur Tonton David est appliqué à la lettre sur la route de Mézières. Jusqu'à la frontière vaudoise, la chaussée, sous responsabilité cantonale, est déneigée par le Service des ponts et chaussées de Fribourg. Passé cette limite, elle devient communale, et son entretien s'en ressent.

«Cet itinéraire est surtout utilisé par les Fribourgeois qui vont travailler à Lausanne», note Jacques Bussy, municipal des Routes à Carrouge. De son côté, le syndic, André Jordan, admet que «cette route n'est pas une priorité pour les Vaudois. L'hiver, nous avons plus de 30 kilomètres de voies à ouvrir. Mais nous y passons quand même régulièrement.»

Pas suffisamment au goût des pendulaires d'Ecublens. «Il y a un vrai souci, cette partie de route n'est pas souvent déneigée et les habitants s'en plaignent», reconnaît le syndic, Jean-François Wenger. Tout en regrettant qu'aucune solution ne s'esquisse, il propose la sienne: étatiser le tronçon vaudois.

Alain Parchet, du Service des ponts et chaussées, explique que Fribourg ne peut pas déblayer le reste de la route. «L'entreprise que nous employons ouvre plus de 37 kilomètres de routes. Elle ne peut vraiment pas faire plus.» En 1999 déjà, une lettre dénonçant cette situation avait été envoyée par son canton à l'Etat de Vaud. Mais la situation perdure.

Ton opinion