Denis Menchov conserve son maillot or
Actualisé

Denis Menchov conserve son maillot or

L'Espagnol Luis Perez Rodriguez (Andalucia Caja Sur) a remporté la 18e étape du Tour d'Espagne disputée entre Talavera de la Reina et Avila (153,5 km).

Le Russe Denis Menchov (Rabobank) conservant son maillot or au terme d'une journée animée qui a coûté à Vladimir Efimkin (Rus/Caisse d'Epargne) sa place sur le podium provisoire.

Rodriguez a fini avec une avance de 41 secondes sur une dizaine de coureurs parmi lesquels Menchov et ses principaux rivaux au général, l'Espagnol Carlos Sastre et l'Australien Cadel Evans. Ces derniers ont fait la bonne opération du jour. Ils sont en effet passés respectivement à la 2e et la 3e place au classement général, le Russe Vladimir Efimkin, jusqu'alors 2e, rétrogradant à la 5e place après avoir coupé la ligne avec plus de trois minutes de retard sur le vainqueur de l'étape.

«Je suis la personne la plus heureuse du monde», a confié Luis Perez Rodriguez, 33 ans, qui avait annoncé le matin au départ qu'il prendrait sa retraite du cyclisme professionnel dimanche à l'arrivée de la Vuelta. L'étape s'est jouée lors de la première ascension de la journée, sur les rampes du col de 1re catégorie de Mijares. Sastre a une nouvelle fois attaqué pour tenter de reprendre du terrain sur Menchov, qui a bien pris sa roue.

«Sastre est le plus dangereux»

En revanche, l'attaque de Sastre a fait des dégâts à l'arrière et le Russe Efminkin a vu définitivement s'envoler sa deuxième place au général. «Je savais que ça allait être une étape compliquée au plan tactique, avec un premier col très dur», a commenté Menchov à l'arrivée. Quand Sastre a attaqué, «je devais réagir. Je crois que Sastre est le plus dangereux», a ajouté le Russe, solidement installé en tête du général.

Il ne reste en réalité à ses adversaires plus qu'une étape de montagne pour tenter de le faire craquer: celle de vendredi entre Avila et Alto de Abantos (133 km) avec six cols au programme et une arrivée au sommet du col de première catégorie d'Abantos.

La journée de jeudi a également été marquée par les abandons de quatre coureurs en préparation pour les Mondiaux de Stuttgart (26- 30 septembre), en particulier le porteur du maillot arc-en-ciel, l'Italien Paolo Bettini, qui va tenter un doublé. Les trois autres sont le Hongrois Laszlo Bodrogi (Crédit Agricole), l'Allemand Stefan Schumacher (Gerolsteiner) et l'Australien Allan Davis (Discovery).

(ats)

Ton opinion