Belgique: Dennis, tempête facétieuse
Actualisé

BelgiqueDennis, tempête facétieuse

Les vents tempétueux ont laissé des traces amusantes sur le palais des congrès de Liège. Ce qui a bien fait rire les Belges.

par
aia
Une lettre avait déjà été cassée par Ciara. Dennis a fini le travail.

Une lettre avait déjà été cassée par Ciara. Dennis a fini le travail.

La tempête Dennis a offert aux Belges une nouvelle histoire qui les a beaucoup amusés. Ses vents ont fait tomber une partie de l'enseigne du palais des congrès de Liège, amputant le dernier mot pour ne laisser que «Palais des con». Les vents du week-end ont ainsi achevé le travail commencé une semaine plus tôt par la tempête Ciara, qui avait déjà fait tomber une lettre.

Sur les réseaux sociaux, certains ont demandé que les dégâts ne soient pas réparés trop vite, le temps d'immortaliser cette nouvelle appellation un brin surréaliste – à défaut d'être orthographiquement correcte. D'autres ont assuré que les faits étaient bien réels et qu'il ne s'agissait pas d'une «blague belge».

Ton opinion