Genève: Départ du directeur de l'horlogerie de Richemont
Actualisé

GenèveDépart du directeur de l'horlogerie de Richemont

Le groupe de luxe genevois a annoncé vendredi la démission avec effet immédiat de Georges Kern, en charge depuis novembre 2016.

Depuis 2016, le poste de directeur général avait été remplacé par une organisation à deux branches.

Depuis 2016, le poste de directeur général avait été remplacé par une organisation à deux branches.

Keystone

Richemont perd l'un des membres de sa nouvelle direction à deux têtes. Georges Kern était en charge des activités horlogères, du numérique et du marketing.

M. Kern ne se présentera par ailleurs pas à son élection au conseil d'administration, lors de la prochaine assemblée générale de la société en septembre, a indiqué Richemont dans un communiqué. La responsabilité des activités horlogères, du numérique et du marketing incombe au comité exécutif.

«Georges Kern a reçu une offre intéressante pour devenir un entrepreneur. Il a eu une carrière pleine de succès à IWC Schaffhausen et nous lui souhaitons le meilleur», a souligné le président du conseil d'administration Johann Rupert.

Organisation à deux branches

L'Allemand a pris les rênes des activités horlogères, du numérique et du marketing du groupe en novembre 2016, à l'occasion de la réorganisation de la société. Au moment du départ de l'ancien patron de Richemont Richard Lepeu, le poste de directeur général avait été supprimé pour être remplacé par une organisation à deux branches.

Georges Kern a alors pris en charge les activités horlogères, du numérique et du marketing. De son côté, Jérôme Lambert a pris les rênes des services centraux et régionaux de Richemont et de toutes les sociétés du groupe, hormis la joaillerie et l'horlogerie.

Auparavant, M. Kern a dirigé IWC Schaffhausen. Il a aussi oeuvré auprès de Tag Heuer aux mains du groupe de luxe français LVMH. Il a également été responsable de marque chez Kraft Foods Suisse. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion